• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Cults : les rencontrer, c'est les adopter

Cults2

C'est à la Route du Rock qu'on a rencontré le duo pop le plus mignon du moment. On en a profité pour leur demander ce qu'ils faisaient le dimanche.

C'est à peine quelques heures avant leur concert et pas franchement très frais que Madeline Follin et Brian Oblivion, en couple sur scène comme dans la vraie vie, débarquent au Fort Saint-Père de Saint-Malo. Après un voyage en avion et une bonne douche sous la pluie, on aurait pu croire qu'ils allaient directement filer se pomponner pour la suite des évènements. Raté. Les amoureux pataugent dans la boue gaiement et répondent à nos questions avec les cheveux dégoulinants et le sourire aux lèvres. Ouais, ils sont cool, les Cults. Peut-être parce qu'ils viennent de San Diego, dont la population au trip new-age les a inspiré pour le nom du groupe. Propulsés sous les projecteurs grâce à un unique morceau posté sur le Web, Go Outside, et très rapidement encensés par le très respecté Pitchfork, les Cults n'ont donc pas tardé à nous offrir un joli album baignant dans la reverb et imprégné d'influences sixties. Si on a adoré cette performance studio, on a moins aimé leur show breton, un peu mollasson et limite pénible quand Madeline enchaîne les faussetés à la voix. Mais on leur vite a pardonné : "On est vraiment impressionnés d'être ici", a confié Brian au micro au milieu du set. Oh.

Dans le genre mignon, quand les questions fusent en conférence de presse sur leur statut de couple, ils répondent sans fausse pudeur. "Franchement, ça simplifie beaucoup les choses d'être ensemble. Surtout quand on est tournée. On n'a aucune frustration sexuelle !". Même quand on leur parle de leurs cheveux,- puisqu'ils ont les mêmes -, ils y mettent le cœur. "Evidemment qu'on n'a pas fait exprès d'avoir des cheveux bruns et longs tous les deux. Y'a au moins dix ans de boulot !". Du coup, avec toute cette bonne volonté, ça nous a donné envie de leur demander ce qu'ils faisaient de leurs dimanches...

Voir l'interview page suivante.


 

Que portez vous le dimanche ?
Brian : Je crois que je ne m'habille pas vraiment différemment de tous les jours. La cravate en moins peut-être !
Madeline : Mon pyjama !

Que regardez-vous à la télévision le dimanche ?
Brian : On est un peu des fous de séries américaines.
Madeline : En ce moment, on est dans Game Of Thrones. Cette série est géniale!

Quelle est votre boisson du dimanche ?
Brian : Budweiser.
Madeline : Budweiser (rires).

Qui voyez-vous le dimanche ?
Brian : Absolument personne !
Madeline : Oui, c'est un peu le jour l'on se permet de s'enfermer chez nous sans voir du monde. De toute façon, je ne peux recevoir personne, je suis en pyjama !

Quel est votre plaisir coupable du dimanche ?
Brian : Je crois que c'est la série True Blood.
Madeline : Pareil ! On est accros.

Quel est votre meilleur souvenir d'un dimanche ?
Brian : Sans hésiter, le premier dimanche j'ai arrêté d'aller à l'église. Quel bonheur.
Madeline : Moi, je dirais plutôt le premier dimanche je n'avais pas à aller en cours le lendemain.
Brian : Oh oui, t'as raison, il était bien ce dimanche-là aussi.

A quoi ressemble votre dimanche parfait ?
Brian : On se réveille tard, on traîne au lit à regarder des séries, on mange des burgers, et on ne voit vraiment personne. Ca c'est un dimanche parfait.

A côté de qui aimeriez-vous vous réveiller vous le dimanche ?
Madeline : ... de Brian !
Brian : Ouf, j'avais peur qu'elle réponde autre chose !

LIRE LA SUITE
Marine Benoit
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.