• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Asa, bête de soul

Asa

Asa (prononcer "Asha"), c'est cette chanteuse soul aux lunettes de geek qu'on avait découverte en 2007 avec ses tubes Jailer et Fire On The Mountain. Aujourd'hui, elle revient avec un nouvel album qui donne méchamment envie de danser.

On vous a connue avec votre premier album, Asa, pour lequel pour avez reçu le Prix Constantin en 2008. Avec Beautiful Imperfection, qu'est-ce qui a changé ?
Avec cet album, j'ai vraiment l'impression d'avoir évolué, d'avoir résolu certaines questions que je me posais auparavant. Par exemple, j'ai réussi à comprendre de quoi j'avais vraiment envie. Beautiful Imperfection, c'est un peu l'accomplissement de tous mes désirs musicaux. Je me suis perdue, dans le sens positif du terme, et surtout, j'ai l'impression d'avoir exprimé à travers toutes ces chansons la joie que j'ai en moi. Je dirais qu'encore plus que le précédent, cet album est la transmission de tout le bonheur que je peux ressentir dans ma vie actuelle.

Et comment est né cet album si joyeux ? Dans quel état d'esprit étiez-vous ?
J'ai travaillé dessus essentiellement à Lagos, au Nigéria. Je savais qu'avec le succès d'Asa, on m'attendais un peu au tournant. Malgré ça, j'ai décidé de ne pas faire vraiment attention à ce que l'on pourrait penser de moi et de mon travail sur ce second album. Pour tout vous dire, beaucoup de personnes m'ont influencé sur Asa, et cette fois, j'avais un peu envie de suivre ma propre route sans me soucier de rien. J'étais contente !

Justement, qui sont ces artistes qui vous inspirent (même si on le devine un peu en écoutant votre musique... )?
Ah, il y en a énormément. Bien sûr, je dirais tout de suite Bob Marley, Miriam Makeba, Fela Kuti (un chanteur et saxophoniste nigérian, ndlr.)... Des grands noms donc, mais il peut tout aussi bien m'arriver de tomber sur un album dont je ne connais absolument pas l'artiste et de me laisser emporter et inspirer par sa musique. Mais je dirais que principalement, ce sont toutes ces émotions de la vie quotidienne qui m'influencent le plus. Je ne les néglige jamais et j'en fais presque un petit manuel, un petit guide pour écrire ma musique.
 

Vous avez grandi à Lagos, au Nigéria, et à l'adolescence, vous avez détourné l'argent de vos études pour acheter une guitare et payer vos cours de musique. Dans quelle mesure votre passé a-t-il son rôle dans votre musique ?
C'est certain que mon enfance revient dans chacun de mes morceaux. Ma mère m'a d'ailleurs toujours dit que quoi que l'on fasse dans sa jeune vie, ça nous suivra toujours. Et je réalise que c'est bien vrai. J'étais une jeune fille naïve qui fait de la musique il n'y a pas si longtemps, qui n'avait encore rien vu du monde qui l'entourait. Aujourd'hui, même si je ne suis pas encore une sage, je tire beaucoup de leçons de cette période, notamment musicalement. Je suis venue à Paris, j'ai voyagé, j'ai vraiment ouvert les yeux.

Et quel est votre lien avec Paris aujourd'hui ?
Paris est la ville où j'ai vraiment commencé ma carrière. Quand je suis arrivée ici en 2004, j'ai vraiment reçu un électrochoc : je n'avais jamais vu un lieu autant chargé en créativité, en artistes... C'était comme si à travers Paris, je découvrais le monde tout entier. C'est aussi la ville où je suis née bien sûr, même si je n'y ai vécu que 2 ans avant de retourner au Nigéria avec mes parents. Finalement, Lagos et Paris font toutes deux autant partie de moi, mais je ne peux rester ni dans l'une ni dans l'autre trop longtemps. Tant mieux, je pars en Australie tout à l'heure !

Le succès,  ça a changé quoi en vous ?
Ca m'a bien sûr ouvert de nombreuses portes, mais je crois surtout que ça m'a fait grandir, que ça m'a rendue responsable. Tout ce qu'il m'arrive est incroyable, je n'ai évidemment aucun regret et j'espère que ça continuera comme ça longtemps.

Asa sera en concert au Zénith de Paris le 19 octobre prochain.

LIRE LA SUITE
Marine Benoit
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.