Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Trois choses à savoir sur "Wonder Woman"
1 /3

Trois choses à savoir sur "Wonder Woman"

Le super héros du mois de juin est une super héroïne et on ne s’en plaindra pas ! Dans "Wonder Woman", la réalisatrice Patty Jenkins met en scène les aventures délirantes et (un peu) féministes de cette fille pas comme les autres. Voici trois choses essentielles à savoir sur son cas.

D

D'où vient Wonder Woman ?

Une histoire de femmes… Pour mettre en scène les aventures pétaradantes de la super héroïne Wonder Woman, les pontes hollywoodiens, en tout opportunisme, ont choisi une réalisatrice : Patty Jenkins. Une des rares femmes, dans l’histoire du blockbuster, à se retrouver aux manettes d’un film où des personnages hors normes font mumuse en écrabouillant leurs ennemis. Une super héroïne née de l’imaginaire des créateurs d’aujourd’hui ? Rien du tout… Wonder Woman est en fait une vieille dame, née en 1941 dans le périodique américain All Star Comics, et qui, depuis cette date, a connu pléthore de métamorphoses sur tous les supports : BD, télévision et donc, aujourd’hui, cinéma.  Cette super héroïne s’agitant parmi les mâles et née de l’imagination… d’un mâle des années 40 : le dénommé Charles Moulton, en fait le pseudo du psychologue William Moulton Marston. Le psy affichait ses nobles intentions à l’époque en expliquant vouloir "promouvoir au sein de la jeunesse un modèle de féminité forte, libre et courageuse et pour inspirer aux jeunes filles la confiance en elles et la réussite dans les sports, les activités et les métiers monopolisés par les hommes" . Tout un programme.

 

Quels sont les supers pouvoirs de Wonder Woman ?

Quels sont les supers pouvoirs de Wonder Woman ?

Elevée dans un environnement 100% féminin sur une île paradisiaque et puisant ses origines dans la mythologie grecque - elle est la fille de la Reine Hyppolyte et… de Zeus - Wonder Woman se moque des anachronismes et s’agite (en partie) dans notre monde moderne, dont elle bouscule (en partie aussi) les archaïsmes sexistes. Mais, tout comme ses confrères masculins Batman ou Superman, il s’agit avant tout pour elle de faire étalage de ses supers pouvoirs. Art de la super baston, du super vol, de la super projection astrale, de la super vitesse : Wonder Woman sait tout faire et elle le fait bien. Son arme fatale ? Son lasso magique qui lui permet d’entortiller et de neutraliser ses adversaires dans des arabesques qui ressemblent parfois à d’étranges rituels sado-maso. Selon ses biographes, le psychologue Marston, à ses heures perdues, ne détestait pas se distraire avec des adeptes du bondage. Tout s’explique !

Qui incarne Wonder Woman ?

Qui incarne Wonder Woman ?

Son féminisme offensif a beau faire figure d’exception dans l’univers ultra macho des supers héros, Wonder Woman n’en répond pas moins aux canons hollywoodiens traditionnels : silhouette impeccable et mensurations idylliques. Fille de Zeus ? Soit. Apte à nous sauver de l’apocalypse grâce à ses super pouvoirs ? Re soit. N’empêche, quelles que soient ses caractéristiques extraordinaires, cette créature est surtout une sorte de "bombe" affolant les compteurs érotiques dans la plus "pure" tradition des sex-symbols. Dans le film de Patty Jenkins, Wonder Woman est d’ailleurs incarnée par l’actrice Gal Gadot, 32 ans, ex Miss Israël et ex mannequin. Une fille dont la sensualité est bien entendu censée rendre dingue de désir les spectateurs. Verdict aujourd’hui dans tous les multiplexes.

Wonder Woman, de Patty Jenkins, avec Gal Gadot, Chris Pine, Robin Wright… Sortie le 7 juin.

Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.