• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Festival de Cannes 2013 : les moments que l'on attend le plus

Spielberg président - Festival de Cannes 2013 Les pec’ de Ryan Gosling Marion Cotillard chez James Gray Les cheveux bleus de Léa Seydoux 10

Savant cocktail d’exigence et de futilité, THE festival nous revient avec ses litres de paillettes et d’émotions cinématographiques. A deux jours de l’ouverture de cette 66ème édition, petit panorama des grandes promesses de la compét’ officielle.

LIRE LA SUITE
1 /10

Spielberg président - Festival de Cannes 2013

Spielberg président - Festival de Cannes 2013

Pour un festival qui cherche à concilier excellence artistique et glamour hollywoodien, Steven Spielberg est le président idéal. Grandmaster du divertissement mondial, cinéaste follement ambitieux et cinéphile maladif (il gobe six films chaque week-end), le papa de E.T. et de Lincoln a l’esprit libre. Pile ce qu’il faut pour juger sans dogmatisme une sélection où se côtoient séduction et radicalité.

2 /10

Les pec’ de Ryan Gosling

Les pec’ de Ryan Gosling

Okay, c’est un peu facile. Mais comment ne pas fantasmer à l’idée de (re)voir le torse ouvragé du sex symbol public n°1 ? De retour en compét’ dans Only God Forgives, le nouvel uppercut de son mentor de Drive Nicolas Winding Refn, le beau pas bête y campe un champion de boxe thaïe mouillé dans la mafia de Bangkok. Le spectacle serait ultraviolent. On en frémit d’avance.

3 /10

Marion Cotillard chez James Gray

Marion Cotillard chez James Gray

Fresque historique sur le mauvais rêve américain d’une exilée polonaise réduite à la prostitution, The Immigrant intrigue doublement : il marque le virage du réalisateur de Two Lovers vers un cinéma moins intimiste, et donne la vedette à Marion Cotillard (aux côtés de Joaquin Phoenix et Jeremy Renner, la veinarde). Après ses passages chez Michael Mann, Woody Allen et Christopher Nolan, la Frenchie accroche enfin un vrai premier rôle à son tableau de chasse hollywoodien.

4 /10

Les cheveux bleus de Léa Seydoux

Les cheveux bleus de Léa Seydoux

"Cheveux bleus, pavillon de ténèbres tendues… Depuis les vers de Baudelaire à sa maîtresse Jeanne Duval, les mèches azurées évoquent un érotisme fou. C’est dire si savoir Léa Seydoux teinte en bleue dans le dernier Abdellatif Kechiche La Vie d’Adèle fait planer autour du film un parfum capiteux. Sublimée par le réalisateur puissant de Vénus Noire, cette histoire d’amour entre filles, que la rumeur annonce particulièrement crue, pourrait être une des grandes claques du festival.

5 /10

Mathieu Amalric versus Benicio del Toro

Mathieu Amalric versus Benicio del Toro

A droite, un acteur français singulier, aussi à l’aise en grand méchant de James Bond qu’en charmant névrosé du cinéma d’auteur. A gauche, un animal de cinéma au magnétisme mi-latino, mi-extraterrestre. Le choc des titans aura lieu chez Arnaud Desplechin qui orchestre, dans Jimmy P. (Psychothérapie d’un Indien des plaines) le face à face, après-guerre, d’un psychanalyste français et d’un Indien d’Amérique. Avec ces deux-là, la rencontre devrait être aussi physique que cérébrale.

6 /10

Les vampires chics de Jarmusch

Les vampires chics de Jarmusch

Sélectionné in extremis, Only Lovers Left Alive convoque un peu de romantisme dark en compétition. La passion dévorante d’un couple d’immortels inadaptés au monde contemporain : le pitch du dernier Jarmusch ressemble comme deux gouttes de sang à celui des Prédateurs de Tony Scott (1983). Au casting, le réalisateur de Dead Man troque le trio Deneuve-Bowie-Sarandon contre Tilda Swinton, Tom Hiddleston et Mia Wasikowska. Les eighties sont mortes, mais les vampires sont toujours aussi classe.

7 /10

Michael Douglas en icône gay

Michael Douglas en icône gay

Il fallait être un peu farceur pour imaginer Michael Douglas, prototype du mâle hétéro dans Liaison fatale ou Basic Instinct, en gay flamboyant. Tout en brushing, lamé et costards blancs, c’est pourtant lui qui ressuscite l’extravagant pianiste Liberace dans le biopic signé Steven Soderbergh, Ma Vie avec Liberace. Un contre-emploi auquel s’ajoute celui d’un Matt Damon à moumoute blonde et teint carotte, en amant caché du musicien. Un grand moment kitsch en perspective.

8 /10

Rome, ville offerte

Rome, ville offerte

Après la carte postale défraîchie envoyée par Woody Allen dans To Rome with Love, la cité éternelle avait besoin de retrouver un film à sa grandeur. Autant que ce soit un autochtone qui s’y colle : en l’occurrence Paolo Sorrentino, rock-star controversée du cinéma italien, dont La Grande Bellezza suit l’errance morale d’un écrivain désenchanté (le monumental Tony Servillo). Avec Rome en star alanguie, ce qu’on a vu du film laisse pressentir la possibilité du sublime.

9 /10

Un Farhadi made in France

Un Farhadi made in France

On avait adoré Une Séparation, Ours d’or 2011 au Festival de Berlin. Le cinéaste iranien Asghar Farhadi signe avec Le Passé son premier film français, suite indirecte du précédent. Avec le couple Bérénice Béjo-Tahar Rahim en tête d’affiche, ce drame prometteur, où il est une nouvelle fois question de divorce, d’exil et de secret familial, déplace en territoire parisien le cinéma subtil et efficace de Farhadi. On a hâte de voir ça.

10 /10

La balade cool des frères Coen

La balade cool des frères Coen

Grands habitués du festival, les frangins associés d’O’Brother et No Country for Old Men risquent de nous offrir la parenthèse enchantée de la compét’. Au menu d’Inside Llewyn Davis, qui narre les galères d’un chanteur folk dans le Greenwich Village des sixties : de la musique planante, une bande d’acteurs fort aimable (la nouveau venu Oscar Isaac, Carey Mulligan, John Goodman, Justin Timberlake…), et ce quelque chose de nonchalant qui devrait faire du bien dans la frénésie ambiante.

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.