• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Nos 13 dessins animés japonais préférés

Le château de Cagliostro (1979) Nausicaä de la vallée du vent (1984) Akira (1988) Mon voisin Totoro (1988) 13

Depuis Le Voyage de Chihiro, chaque nouveau film d'animation japonais qui sort en salle fait un carton. Le dernier en date : Arrietty le petit monde des chapardeurs, dont le scénario est signé Miyazaki. L'occasion de revenir sur une poignée de films japonais incontournables.

LIRE LA SUITE
1 /13

Le château de Cagliostro (1979)

Le château de Cagliostro (1979)

Pourquoi il faut l'avoir vu ? Si le premier long-métrage d'Hayao Miyazaki est né 7 ans avant la création officielle du studio Ghibli, il fait partie des grands classiques des films d'animation japonaise et annonce ce que sera le style de son dessinateur de génie (alors âgé de 38 ans).

L'histoire : Un brillant gentleman cambrioleur se lance dans une enquête périlleuse à propos d'un trafic de faux billets.

La petite anecdote : Il parait que Steven Spielberg lui-même n'aurait pas tari d'éloges à son sujet.
 


Le chateau de cagliostro part 1
envoyé par nours77. - Regardez des web séries et des films.

2 /13

Nausicaä de la vallée du vent (1984)

Nausicaä de la vallée du vent (1984)

Pourquoi il faut l'avoir vu ? Parce que cette fresque fantastico-écolo (avant l'heure) de Miyazaki est gravée dans le coeur de tous les fans d'animation japonaise et marque, grâce à son succès aux Etats-Unis, la création du studio Ghibli.

L'histoire : Nausicaä, une petite princesse, se bat pour protéger son village de la nature devenue hostile à l'Homme. S'en suivra une guerre entre les rescapés humains du grand cataclysme et les insectes, protecteurs de la forêt toxique.

L'anecdote : Distribué en anglais dans une version amputée de 30 minutes et quelque peu modifiée, Miyazaki et le studio Ghibli adopteront une règle stricte interdisant toute coupure de œuvres lors de leur adaptation. L'incident provoquera une longue période pendant laquelle l'exportation des films du Studio Ghibli fut stoppée.
 

3 /13

Akira (1988)

Akira (1988)

Pourquoi il faut l'avoir vu ? Parce que ce manga de science-fiction des années 80 écrit et illustré par Katsuhiro Ōtomo a eu l'effet d'une véritable bombe au Japon. Le film retrace parfaitement l'univers cyberpunk complexe d'Otomo et innove par le sujet : les liens entre le pouvoir militaire et scientifique au Japon. Bouclée en 1995, cette oeuvre sombre aura influencé de nombreux artiste de l'animation comme de la BD.

L'histoire : Dans un Tokyo post-apocalyptique, plusieurs enfants font l'objet d'expériences scientifiques censées les tranformer en armes de destruction massive. Jusqu'au jour où un adolescent doté de pouvoirs considérables va décider de libérer l'un des jeunes mis en quarantaine par l'armée.

L'anectode : Une version cinématographique en deux films qui compileraient l'histoire des six volumes du manga original serait actuellement en pré-production aux États-Unis. La Warner Bros produirait ensuite le film en collaboration avec Appian Way la compagnie de Leonardo DiCaprio.
 


Akira bike 1
envoyé par bangayo.

4 /13

Mon voisin Totoro (1988)

Mon voisin Totoro (1988)

Pourquoi il faut l'avoir vu ? Parce que cet hymne à la nature, à la religion et au Japon traditionnel des années 50 est devenu un véritable phénomène là-bas, et qu'il reste le long métrage le plus emblématique du studio Ghibli. Au point que Totoro est devenu son logo.

L'histoire : Deux fillettes accompagnent leur père dans leur nouvelle maison afin de se rapprocher du village où se trouve leur mère hospitalisée. Là-bas, elle feront la connaissance l'esprit protecteur et discret de la grande forêt, qu'elles nommeront Totoro.

L'anecdote : Mon voisin Totoro est souvent perçu comme une oeuvre autobiographique, car la mère de Miyazaki avait la même maladie que le personnage de la mère.
 

5 /13

Ghost in the Shell (1995)

Ghost in the Shell (1995)

Pourquoi il faut l'avoir vu ? Parce que ce film adapté d'un manga de Masamune Shirow (cultissime) évolue dans une belle atmosphère cyber-apocalyptique et pourrait presque préfigurer la toute puissance actuelle de Facebook.

L'histoire : Dans un Japon futuriste régi par l'Internet, le major Motoko Kusunagi, une femme cyborg ultra-perfectionnée, est hantée par des interrogations métaphysiques. Appartenant à une police très organisée qui lutte contre le crime informatique, elle va tenter pénétrer le corps d'un hacker légendaire dont l'identité reste totalement inconnue.

L'anecdote : Pour la sortie de The Sky Crawlers de Mamoru Oshii en 2008, une nouvelle version de Ghost in the Shell est sortie au cinéma, entièrement recréée par les dernières technologies numériques d'animation à partir des dessins originaux du long métrage.
 


Ghost in the shell stand alone complex S01E20 vostfr P1
envoyé par MangasFR1. - Gag, sketch et parodie humouristique en video.

6 /13

Princesse Mononoké (1997)

Princesse Mononoké (1997)

Pourquoi il faut l'avoir vu ? Parce que Princesse Mononoké est probablement l'événement cinématographique de la décennie au Japon et fut le premier film de Miyazaki à être distribué à l'échelle mondiale.

L'histoire : Dans le Japon médiéval, un jeune prince, frappé d'une malédiction mortelle, doit quitter son village dans l'espoir de trouver une réponse à son mal. Dans sa quête, il sera témoin d'un conflit et s'impliquera dans la guerre cruelle que se livrent les humains et les dieux de la forêt.

L'anecdote : Très sérieux, ce film dure près de 2h15, ce qui en fait le film le plus long actuellement proposé par le studio Ghibli.
 

7 /13

Perfect Blue (1998)

Perfect Blue (1998)

Pourquoi il faut l'avoir vu ? Parce que ce thriller psychologique de Satoshi Kon ultra féminin est violent, érotique et dérangeant. Et carrément culte.

L'histoire : Jpop Mima, une chanteuse populaire, quitte son groupe, les Cham, pour se lancer dans une carrière d'actrice. Mais ce tournant dans sa carrière déplait à de nombreux fans. L'un d'entre eux fait savoir sa rancœur à Mima via un site Internet où il dévoile des détails de la vie privée de la jeune femme. Par la suite, plusieurs incidents arriveront à l'entourage de la jeune femme, qui confond de plus en plus la réalité avec ses rêves..
 

8 /13

Le voyage de Chihiro (2001)

Le voyage de Chihiro (2001)

Pourquoi il faut l'avoir vu ? Parce que ce film de Miyazaki aux décors époustouflants remporta un triomphe sans précédent au Japon, battant tous les records d'entrées (plus de 23 millions de spectateurs) et de recettes au box-office nippon (250 millions de $), devenant le film le plus rentable de l'histoire là-bas. En France, il réunit près d'un 1,5 millions de spectateurs, remporta l'Ours d'or au Festival International du Film de Berlin et l'Oscar du meilleur film d'animation en 2003.

L'histoire : Chihiro, une petite fille japonaise de 10 ans, se retrouve livrée à elle-même dans un étrange monde thermal peuplé de dieux, d'esprits et de monstres, où les humains inutiles sont changés en animaux ou disparaissent...

L'anecdote : A propos de Bou, le poupon géant de la sorcière, Miyazaki a dit : "ll incarne l'absolue bêtise des mères japonaises qui cherchent à être aimées à n'importe qu'elle prix. C'est la raison principale pour laquelle Yubâba (la sorcière, ndrl.) a besoin de gagner tant d'argent : elle dépense tout pour son bébé. Elle en a fait un monstre, celui qu'il y a en elle. En faisant des enfants un rouage économique, nous fonçons vers un enfer que nous avons nous-même créé".
 

9 /13

Metropolis (2001)

Metropolis (2001)

Pourquoi il faut l'avoir vu ? Parce que cette adaptation du manga homonyme de Ozamu Tezuka (publié à la fin des années 40) de Rintaro est presque un remake animé du film de 1927, Metropolis de Fritz Lang.

L'histoire : A Metropolis, une cité futuriste, les humains cohabitent avec les robots. Le gigantesque gratte-ciel Ziggurat abrite les élites de la société, tandis que les pauvres et les robots sont condamnés à une vie souterraine. Dans ce contexte, un détective et son neveu enquêtent sur un trafic d'organes humains et font la rencontre du docteur Laughton, un scientifique qui a conçu une fillette androïde d'un nouveau genre destinée à trôner au sommet de Ziggurat.

L'anecdote : A l’époque, l’auteur, qui n’avait pas vu le chef-d’œuvre de Fritz Lang, explique s’être inspiré des photos du film et des articles de presse engendrés par ce grand classique.
 

10 /13

Interstella 5555 (2003)

Interstella 5555 (2003)

Pourquoi il faut l'avoir vu ? Parce que ce petit bijou musical (il n'y a aucun dialogue) est le fruit d'une collaboration explosive entre Cédric Hervet et Emmanuel de Buretel des Daft Punk et les studios japonais Toej Animation (sous la direction de Leiji Matsumoto, le créateur d'Albator). Le film est la traduction en image de l'album des Daft Punk Discovery, dont chaque titre a été adapté sur un épisode.

L'histoire : Un méchant producteur terrien va sur une planète extra-terrestre pour enlever le meilleur groupe, leur laver le cerveau et en faire des superstars sur Terre afin d'accomplir un terrible dessein. Mais un héros fou amoureux de la guitariste part les sauver dans son vaisseau-guitare.

L'anecdote : L'utilisation du nombre 5555 sert en réalité de design chiffré à la lettre S (un procédé qu'avait déjà utilisé Leiji Matsumoto pour sa précédente série Galaxy Express 999) et signifie donc "The 5tory of the 5ecret 5tar 5ystem".
 

11 /13

Le château ambulant (2004)

Le château ambulant (2004)

Pourquoi il faut l'avoir vu ? Parce que Le château ambulant, qui pour une fois partage la critique, est une oeuvre déroutante, entre motifs typiquement miyazakiens et partis pris inhabituels.

L'histoire : Sophie, 18 ans, rencontre un jour par hasard le beau et énigmatique magicien Hauru lors de l'une de ses rares excursions en ville. Mais rapidement, une sorcière jalouse et témoin de cette rencontre jette une malédiction sur Sophie en la transformant en une femme agée de 90 ans. Sophie trouvera refuge dans le château errant de Hauru.

L'anecdote : Pour une fois, cette création de Miyazaki est une adaptation de roman, celui de Diana Wynne Jones, Le Château de Hurle.
 

12 /13

Ponyo sur la falaise (2008)

Ponyo sur la falaise (2008)

Pourquoi il faut l'avoir vu ? Pour ses couleurs, sa douceur et sa poésie, dignes d'un Miyazaki toujours aussi génial.

L'histoire : Un petit garçon de 5 ans découvre un matin, alors qu'il joue sur la plage, une petite fille poisson rouge nommée Ponyo piégée dans un pot en verre. Il la sauve et décide de la garder avec lui dans un seau. S'en suivra une histoire d'amitié toute mimi, un peu perturbée par un sorcier qui vit au fond de la mer et la force à revenir avec lui dans les profondeurs.

L'anecdote : Pour Ponyo, Miyazaki s'est beaucoup inspiré d'aquarelles, une première dans son oeuvre. Il a d'ailleurs préféré dessiner lui-même la mer et les vagues, pour lesquelles le niveau de détail est le résultat de 170 000 images différentes, un record pour un ses films.
 

13 /13

Arrietty le petit monde des chapardeurs (2010)

Arrietty le petit monde des chapardeurs (2010)

Pourquoi il faut l'avoir vu ? Parce que le dernier né du studio Ghibli sorti en salles aujourd'hui même a certes été réalisé par Hiromasa Yonebayashi, dernière recrue de la bande, mais que son scénario est bien d'Hayao Miyazaki.

L'histoire : Elle s'inspire librement d’un roman de fantasy pour la jeunesse, Les Chapardeurs (The Borrowers), de Mary Norton. Se déroulant à notre époque, elle retrace la rencontre entre Arrietty, une petite lutine haute d’une quinzaine de centimètres qui vit sous les planchers des humains, et Shô, un enfant souffrant venu se reposer une semaine dans une vieille maison familiale, celle d'Arrietty.

L'anecdote : Encore inconnu du grand public, Yonebayashi fut assistant directeur d’animation au Studio Ghibli et a déjà collaboré à de nombreux films, dont Le Château ambulant et Ponyo sur la falaise.
 


Arrietty le petit monde des chapardeurs - BA Vost FR
envoyé par _Caprice_. - Court métrage, documentaire et bande annonce.

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.