• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Comédies musicales : quand le cinéma chante

Le plus merveilleux : "Into The Woods" de Rob Marshall (2014) Le plus sacré : "West Side Story" de Robert Wise et Jerome Robbins (1961) Le plus rétro : "Grease" de Randal Kleiser (1978) Le plus esthétique : "Moulin Rouge !" de Baz Luhrmann (2001) 10

Une touche de kitsch, de romantisme et de musiques devenues cultes… Le genre de la comédie musical reste un registre risqué au cinéma, qui a tout de même permis la naissance de films mythiques comme "Grease", "Moulin rouge !" ou encore "Chantons sous la pluie". Retour sur nos longs-métrages musicaux préférés.

LIRE LA SUITE
1 /10

Le plus merveilleux : "Into The Woods" de Rob Marshall (2014)

Le plus merveilleux : "Into The Woods" de Rob Marshall (2014)

Après Mamma Mia ! en 2008, Meryl Streep revient cette année dans une comédie musicale baptisée Into The Woods. A cette occasion, elle reçoit sa 19ème nomination aux Oscars pour ce rôle de sorcière dans le nouveau film choral de Disney, qui réunit les contes de Cendrillon, du Petit Chaperon rouge ou encore de Raiponce. A l’affiche du long-métrage de Rob Marshall (Nine et Chicago) ? Emily Blunt, Anna Kendrick, Chris Pine, Johnny Depp… qui donnent tous de la voix.

2 /10

Le plus sacré : "West Side Story" de Robert Wise et Jerome Robbins (1961)

Le plus sacré : "West Side Story" de Robert Wise et Jerome Robbins (1961)

Adapté de la comédie musicale de Broadway de 1957 imaginée par Leonard Bernstein, Stephen Sondheim et Arthur Laurents, le film West Side Story a été couronné de succès. En 1962, il ne remporte pas moins de 11 prix lors de la 34 ème cérémonie des Oscars. Le long-métrage y reçoit même la consécration suprême : l'Oscar du meilleur film. Novateur (le survol de la ville de New York au début du film est une première au cinéma, les dix premières minutes se font seulement en musique avec des chorégraphies), West Side Story a marqué à jamais le cinéma hollywoodien.

3 /10

Le plus rétro : "Grease" de Randal Kleiser (1978)

Le plus rétro : "Grease" de Randal Kleiser (1978)

Au sommet de sa gloire, John Travolta joue le rôle de Danny dans Grease. La comédie musicale avec Olivia Newton-John a été le plus gros succès de l’année 1978 au cinéma et la bande-originale est rapidement devenue iconique, tout comme le film lui-même.

4 /10

Le plus esthétique : "Moulin Rouge !" de Baz Luhrmann (2001)

Le plus esthétique : "Moulin Rouge !" de Baz Luhrmann (2001)

Le réalisateur très baroque de Roméo + Juliet a été inspiré par La Belle Epoque et Paris dans son film Moulin Rouge ! Avec Nicole Kidman et Ewan McGregor, ce long-métrage se passe dans le mythique cabaret français et présente une vision très imagée de la capitale. En 2002, ce film remporte 2 Oscars mineurs (Meilleure direction artistique et Meilleure création de costumes), ce qui ne l’empêche pas d’être un carton au box-office mondial avec près de 180 000 000 $ de recettes. Rien que ça !

5 /10

Le plus sombre : "Dancer in the Dark" de Lars von Trier (2000)

Le plus sombre : "Dancer in the Dark" de Lars von Trier (2000)

Palme d’or au Festival de Cannes en 2000, le film Dancer in the Dark est une comédie musicale dramatique où la musique joue un rôle central en représentant des moments de bonheur échappatoire. Björk, qui y tient le rôle principal, aux côté de Catherine Deneuve, remporte également le prix d’interprétation féminine à Cannes.

6 /10

Le plus select : "My Fair Lady" de George Cukor (1964)

Le plus select : "My Fair Lady" de  George Cukor (1964)

Avec plus de 8 Oscars à son actif, le Bafta du meilleur film, le Golden Globe du meilleur film musical… My Fair Lady est l’énorme succès hollywoodien de 1965. Avec en tête d’affiche l’icône Audrey Hepburn, la comédie musicale inspirée par le spectacle de Broadway du même nom ne comporte pas de chansons interprétées par l’actrice qui s’est faite doublée par Marni Nixon.

7 /10

Le plus magique : "Peau d’âne" de Jacques Demy (1970)

Le plus magique : "Peau d’âne" de Jacques Demy (1970)

Dans Peau d’âne, Jacques Demy retrouve son actrice fétiche Catherine Deneuve pour la 3ème fois (après Les parapluies de Cherbourg et Les Demoiselles de Rochefort). La Française donne la réplique à Jean Marais dans ce conte fantastique adapté de Charles Perrault. Un classique poétique dont la musique est signée Michel Legrand. Sublime dans des robes extravagantes, Catherine Deneuve y assoit son statut d’icône du cinéma bleu, blanc, rouge.

8 /10

Le plus satirique : "Chicago" de Rob Marshall (2002)

Le plus satirique : "Chicago" de Rob Marshall (2002)

Transformé un an après le tournage de Bridget Jones, Renée Zellweger s’illustre aux côtés de Catherine Zeta-Jones dans le rôle d'une meurtrière qui tente d’échapper à la peine de mort, tout en brillant sur scène. Avec un Golden Globe pour Renée Zellweger et un Oscar pour Catherine Zeta-Jones, les deux actrices font le charme de cette comédie musicale.

9 /10

Le plus hollywoodien : "Chantons sous la pluie" de Stanley Donen et Gene Kelly (1952)

Le plus hollywoodien : "Chantons sous la pluie" de  Stanley Donen et Gene Kelly (1952)

Succès modeste lors de la sa sortie en 1952, Chantons sous la pluie raconte le passage du muet au parlant dans le Hollywood des années 20. Aujourd’hui, il est pourtant considéré comme l’une des meilleures comédies musicales par les critiques à travers son intérêt historique et artistique. Gene Kelly y apparait au sommet de sa gloire, en chantant la célèbre chanson "Singin' in the Rain", et ne retrouvera jamais la même reconnaissance dans ses films suivants. Un an avant la sortie du film sur les écrans, il avait déjà reçu un Oscar d'honneur pour l'ensemble de sa carrière.

10 /10

Le plus parisien : "Les chansons d’amour" de Christophe Honoré (2007)

Le plus parisien : "Les chansons d’amour" de Christophe Honoré (2007)

Dans Les chansons d’amour de Christophe Honoré, les dialogues passent le relais aux chansons pour exprimer des sentiments amoureux à travers les paroles et la mélodie des compositions d’Alex Beaupain. Le musicien a d'ailleurs été récompensé par un César de la meilleure musique en 2008. Pour ne rien gâcher à ce film, on y retrouve Louis Garrel dans le rôle principal.

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.