• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

L'équation ciné de "5 ans de réflexion"

Le pitch L 40% Away We go 20% Quatre mariages et un enterrement 4

"5 ans de réflexion" est l’équilibre parfait entre "rom com" et comédie hollywoodienne à la Judd Apatow. Son point fort : faire passer aux éternels ados de 40 ans toujours puceau le cap de la trentaine.

LIRE LA SUITE
1 /4

Le pitch

Le pitch

Tom est une star de la haute cuisine de San Fransisco prêt à rejoindre le gotha de la gastronomie californienne, Violet est une brillante doctorante en psychologie sociale à Berkeley : tout le monde le dit, ils sont fait l'un pour l'autre et s'apprêtent à devenir LE couple marié idéal. Mais voilà, le mariage imminent devient soudain un problème. Violet, rejetée par l’université dont elle rêvait, se rabat sur celle d’Ann Arbor, dans le Michigan. Tom se sacrifie pour la suivre, persuadé que la noce parfaite peut attendre quelque mois. Puis d'autres obstacles surgissent, le couple hésite, tergiverse, se remet en question. Les mois et les années passent... Cinq ans de réflexion.

2 /4

L'équation : 40% Judd Apatow

L

Chutes, saynètes domestiques hystériques, scènes de culs tournées en dérision, trips geeks lourdingues…Le style de Judd Apatow (40 ans toujours puceau, Supegrave…) inonde le film. Jusqu’au héros interprété par Jason Segel, déjà vu dans la série Freaks & Geeks, produite par Apatow.

Ici, il joue le personnage de Tom, cuistot tranquille installé à San Francisco avec sa très belle et brillante petite amie Violet (Emily Blunt). Quelques jours après leurs fiançailles, tout vrille : Violet accepte un poste à l’université du Michigan et les voilà débarqués dans un environnement hostile où Tom n’a aucune perspective. Leur mariage est reporté sine de et leur avenir joyeusement bordélique vole en éclats. Dans un couple, faut-il s’effacer devant le bonheur de l’autre ? Peut-on vraiment choisir entre l’amour et sa carrière ? Toute la réussite de Stoller est d’adapter les gags apatowiens à ces grandes questions adultes dans un mélange virtuose de rire systématique et de tragique.

3 /4

40% Away We go

40% Away We go

On retrouve dans 5 ans de réflexion la sobriété low-fi propre aux films indé US. À l’instar des héros de ce pur bijou signé Sam Mendes, Tom et Violet vont tenter de vaincre ces mille enjeux domestiques et matériels capables de briser leur couple, profondément amoureux mais fragile, de jeunes trentenaires. Entre autres batailles à livrer, seuls contre tous: un déménagement horrible, un boss sexy, un voisinage dépressif et un job humiliant pour Tom.
 

4 /4

20% Quatre mariages et un enterrement

20% Quatre mariages et un enterrement

Et pas seulement à cause du nombre hallucinant d’enterrements qui s’enchaînent avant que nos héros ne se décident à se marier. Il y a aussi l’humour british savamment distillé par les parents londoniens de la future mariée entre un runing-joke sur les donuts (qui mérite le déplacement à lui seul) et les habituelles chutes. En fait, la réussite du film est de jouer finement avec les ingrédients du genre popularisé par le couple Hugh & Andie : la déclaration gênée, les larmes de souffrance aux mariages des autres jusqu’à la très classique idée du "plus simple, c’est mieux"…Tout y est, sauf la facilité justement.

Dans leurs allers-retours sentimentaux, d’autant plus efficaces qu’ils s’étirent en longueur (le film dure quand même plus de deux heures), Tom et Violet apparaissent comme les souffre-douleurs d’une conception normée et fantasmée du bonheur, de l’âge adulte et de l’avenir. Il serait donc difficile- et même injuste- de résister à temps de sincérité et de générosité.
 

Gladys Marivat
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.