• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Felicity Jones : qui est l'Anglaise qui s’impose à Hollywood ?

Elle a étudié l’anglais à Oxford Elle ne recule devant rien pour être une bonne actrice Elle a pris une douche pour décrocher un rôle Helen Mirren est son mentor 5

A 31 ans, Felicity Jones dévoile l’étendue de son talent dans le film "Une merveilleuse histoire du temps", un biopic sur le physicien et cosmologiste Stephen Hawking, dans lequel la Britannique s’illustre aux côtés d’Eddie Redmayne. Si on la compare à Audrey Hepburn et Carey Mullingan, Felicity Jones est l’actrice qui monte. Pour mieux la connaître, découvrez 5 anecdotes sur sa carrière.

LIRE LA SUITE
1 /5

Elle a étudié l’anglais à Oxford

Elle a étudié l’anglais à Oxford

Alors qu’elle a commencé à jouer dans la série Amandine Malabul à l'âge de 15 ans, Felicity Jones a choisi de ne pas étudier dans une école d’art dramatique. Sa volonté de vivre "une autre expérience" l’a conduite à la prestigieuse université d’Oxford où elle a suivi des cours de lettres anglaises. Un bon bagage et sûrement une aide précieuse pour interpreter les classiques de la littérature de son pays, comme Shakespeare dans La Tempête, film dans lequel elle joue en 2010 ou encore Northanger Abbey de Jane Austen qu’elle a tourné en 2007 pour la chaine anglaise BBC.

2 /5

Elle ne recule devant rien pour être une bonne actrice

Elle ne recule devant rien pour être une bonne actrice

Pour rentrer dans la peau de ses personnages, Felicity Jones n’hésite pas à préparer méticuleusement son rôle en amont. Pour donner la réplique à Ed Westwick dans Chalet Girl, l’actrice a expliqué avoir pratiqué le snowboard 6h par jour pendant 2 mois afin de maîtriser le sport dans lequel excelle son personnage. Pour élaborer son rôle dans À la folie où elle interprète une étudiante anglaise qui fait ses études sur le côte Ouest des Etats-Unis, la comédienne s'est envolée à Los Angeles pour faire un stage dans magazine. Un bon moyen de comprendre la mentalité américaine et s'immerger dans la culture du pays. Une chose est sûre, Felicity Jones ne recule devant rien pour donner la meilleure prestation possible.

3 /5

Elle a pris une douche pour décrocher un rôle

Elle a pris une douche pour décrocher un rôle

Si elle ne recule devant rien pour se glisser dans la peau de son personnage, l’actrice sait aussi dépasser ses limites pour s'assurer d'obtenir un rôle. Pour faire partie du casting de A la folie, la jeune Anglaise s’est filmée sous la douche en train d’interpréter un passage du script : “C’était un role que voulait beaucoup de gens donc je me suis dit que je devais faire quelque chose de différent", a expliqué l'actrice au magazine Interview. En récréant cette scène dans son appartement londonien, Felicity Jones a réussi à impressionner le réalisateur Drake Doremus et a rejoindre le casting de son film.

 

4 /5

Helen Mirren est son mentor

Helen Mirren est son mentor

Si elle explique qu’elle vise une carrière comme celles de Meryl Streep et Kate Winslet, Felicity Jones a trouvé en une autre actrice britannique la qualité de mentor. Alors qu’elles jouaient ensemble dans le film La Tempête en 2010, la jeune actrice a été coachée par Helen Mirren avec qui elle a passé beaucoup de temps sur le plateau de tournage. Un belle source d’inspiration pour Felicity Jones, son aînée a en effet une carrière jalonnée de nombreux prix prestigieux (un Oscar pour The Queen en 2007 notamment).

5 /5

Elle a remporté son premier prix au festival de Sundance pour "À la folie"

Elle a remporté son premier prix au festival de Sundance pour "À la folie"

Dans À la folie, Felicity Jones partage l’affiche avec une autre actrice qu’Hollywood s’arrache : Jennifer Lawrence. Si cette dernière a réussi à se faire connaitre du public plus rapidement (merci Hunger Games), c’est la Britannique qui avait reçu les louanges des votants du festival indie de Sundance. En 2011, elle était ainsi repartie de la cérémonie avec le prix de la meilleure première performance. Un bon début pour l’actrice qui est aujourd’hui en compétition (aux côtés de Meryl Streep et Marion Cotillard) pour remporter l’Oscar de la meilleure actrice pour son rôle dans Une merveilleuse histoire du temps . Rien que ça !

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.