• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Cannes au féminin

Cannes au féminin Cannes au féminin Cannes au féminin Cannes au féminin 7

Léa Seydoux, Patti Smith mais aussi Lucy Punch ou la très burlesque Mimi le Meaux…. Glamour.com vous présente les onze femmes qui vont donner le ton du 63ème Festival de Cannes.

LIRE LA SUITE
1 /7

Cannes au féminin

Cannes au féminin

Pilar Lopez de Ayala dans O Estranho Caso de Angélica (Manoel de Oliveira)

Sans prononcer un mot, elle magnétisait la caméra de José-Luis Guerin dans son dernier film, Dans la ville de Sylvia. Pilar Lopez de Ayala a été choisie par Manoel de Oliveira, grand maître du cinéma portugais et doyen du cinéma mondial, pour incarner Angelica, dans O Estranho Caso de Angélica (« l’étrange cas Angélica »).

2 /7

Cannes au féminin

Cannes au féminin

Lucy Punch dans You will meet a tall dark stranger (Woody Allen)

Abonnée jusqu’à récemment aux séries télé et à d’éphémères apparitions au cinéma, Lucy Punch (non, ce n’est pas une actrice porno…) pourrait rapidement devenir un visage connu. Après avoir joué dans pas moins de quatre films hollywoodiens en 2010, cette jeune Britannique débarque sur la Croisette pour présenter You Will Meet a Tall Dark Stranger de Woody Allen.

3 /7

Cannes au féminin

Cannes au féminin

Do Yeon-jeon dans The Housemaid (Im Sang So)

Prix d’interprétation à Cannes en 2007 pour son rôle de mère accablée par mille fléaux dans Secret Sunshine, la coréenne Do Yeon-jeon concourre à nouveau pour le titre. Dans The Housemaid de Im Sang-so, elle est une bonne à tout faire, personnage qui pourrait bien s’inscrire dans la même veine palmable.

 

4 /7

Cannes au féminin

Cannes au féminin

Ana Girardot, dans Simon Werner a disparu...(Fabrice Gobert)
 
Première apparition au cinéma pour Ana Girardot, fille d’Hippolyte et Isabel Otero. Dans Simon Werner a disparu…, teen-movie français de français Fabrice Gobert, cette jeune fille au teint diaphane est Alice, la star du lycée.
5 /7

Cannes au féminin

Cannes au féminin

Gemma Arterton, dans Tamara Drewe (Stephen Frears)

Etoile montante d’Hollywood, la Britannique Gemma Arterton, 24 ans, a déjà derrière elle une belle liste de block-busters : on l’a vue dans le dernier James Bond, Quantum of Solace, dans Le Choc des Titans, dans Prince of Persia, et dans La Disparition d’Alice Creed (qui sort en juin prochain). Elle est à Cannes pour présenter Tamara Drewe, de Stephen Frears, dans le rôle-titre.

6 /7

Cannes au féminin

Cannes au féminin

Léa Seydoux
 
Triplement révélée par Catherine Breillat, Bertrand Bonello et Christophe Honoré, Léa Seydoux a vite imposé son doux visage et sa nonchalence sérieuse. Un petit rôle dans Robin des bois de Ridley Scott et un grand dans Belle Epine de Rebecca Zlotowski et la voici devenue une des jeunes actrices françaises les plus hype du moment.
7 /7

Cannes au féminin

Cannes au féminin

Patti Smith dans Film Socialisme (Godard)

La punk poétesse Patti Smith joue dans Film Socialisme de Jean-Luc Godard. Une rencontre qui sent le souffre, entre deux artistes qui incarnent, chacun à leur manière, le mariage de la poésie, de la politique et d’une rock n’ roll attitude radicale.

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.