• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

"Une nouvelle amie" : Romain Duris, surprenant travesti

"Une nouvelle amie" : Romain Duris en talons hauts !

Dans son nouveau film, le prolifique François Ozon joue à la poupée avec Romain Duris, incroyable dans la peau d’un homme qui choisit d’être une femme. Résultat : un film formidable et une prestation majeure de l’actrice, pardon, de l’acteur...

A gauche David et Laura, à droite Gilles et Claire. Les deux couples, amis depuis des lustres, s’entendent à merveille et quand le premier duo donne naissance à un charmant bébé, la joie est à son comble comme il se doit. Hélas, la maladie s’en mêle, et Laura, la jeune maman, décède précocement, pour le plus grand désarroi de son compagnon désespéré. En mémoire de sa meilleure amie défunte, Claire décide de s’occuper du jeune veuf et du bambin orphelin. Mais rien, vraiment rien, ne se passe comme prévu… Un jour, en pénétrant dans la maison occupée par David et son mioche, elle découvre, de dos, une femme qui tient l’enfant dans ses bras, comme un sosie de Laura. Hallucination ? Pas du tout, puisque quand le sosie se retourne, Claire s’aperçoit, stupéfaite, que David a choisi de se travestir et de ressembler en tout point à sa compagne disparue. Interdite et mortifiée, Claire garde le secret et ne tarde pas à entamer avec David, qui se fait désormais parfois appeler Virginia, une relation hautement ambiguë…

Un homme qui profite de son travail de deuil pour assouvir son grand fantasme (devenir une femme, donc) et une fille qui ne sait plus du tout où elle en est de ses désirs capricieux… Dans Une nouvelle amie, un film 100% raccord avec les "grands" débats de l’époque ("mariage pour tous", "théorie du genre" et tutti quanti), François Ozon se déchaine rayon transgressions, réflexions sur l’identité sexuelle et plaisir pur de diriger un acteur dans sa sidérante métamorphose. Etre un mec, être une fille, c’est quoi ? Que se passe-t-il quand on décide de travailler au corps et à l’âme son identité ? Quelles conséquences pour les autres et leurs rassurants repères ? Autour de ces excellentes questions, François Ozon bâtit un film inclassable - quelque part entre comédie déchainée et mélodrame poignant - et dirige un acteur ravi de se prêter à l’aventure transformiste. Lui, c’est Romain Duris, qui porte talons hauts et jarretelles, arbore une opulente perruque blonde, manie avec une même dextérité la crème épilatoire et le rouge à lèvres et qui, surtout, donne le meilleur de son immense talent à un film qui plonge dans les troubles identitaires. Très loin des plaisanteries poids lourd façon Cage aux folles, Une nouvelle amie est un grand film, aussi délicieux que déstabilisant. Il faut le voir pour le croire. Il faut l’avoir vu pour l’aimer…

"Une nouvelle amie", de François Ozon, avec Romain Duris, Anaïs Demoustier, Raphaël Personnaz… Sortie le 5 novembre.

LIRE LA SUITE
Olivier De Bruyn
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.