• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

"Ted 2" : la comédie incontournable de l'été

"Ted 2" : la comédie incontournable de l

Ted, l’ours en peluche qui parle, effectue un fracassant come-back. Il picole toujours, mais se marie et affronte la justice américaine. Un héros estival tout ce qu’il y a de sympathique et… d’incorrect.

Il descend bière sur bière et ne parle (à peu près) que de cul. Il fume d’énormes pétards et ne supporte pas la bêtise de ses contemporains. Il manie l’injure comme personne et ne se prive pas d’en profiter. Il n’aime rien tant que la compagnie de son pote John, un type solitaire dont il a involontairement provoqué le divorce à force de toujours apparaître dans son paysage conjugal… Lui, bien sûr, c’est Ted, l’ours en peluche, qui, malgré son look et sa taille ridicules, cause, pense et boit comme un punk extrémiste. Dans ses nouvelles aventures, Ted se déchaine puisque, marié depuis un an avec sa girlfriend - la très délurée Tami-Lynn -, il se met en tête d’avoir… un bébé. Pour parvenir à ses fins, il fait appel à son vieil ami John pour que ce dernier joue le rôle de donneur de sperme. Problème : la justice U.S s’en mêle et interdit à Ted de se reproduire ou même d’adopter puisqu’elle ne lui reconnaît pas le titre d’être humain et souhaite le renvoyer au rang de… jouet. Entre deux joints et trois bières, Ted, accompagné de ses proches et d’une jeune avocate déjantée, se bat pour faire valoir ses droits.

Amis de l’incorrection et de la provocation, abandonnez vos serviettes de plage et foncez dans les salles de cinéma. Dans le second volet de ses pérégrinations trash, l’ours en peluche né de l’imagination du cinéaste Seth Mac Farlane, fait preuve d’une insolence et d’un humour au moins aussi ravageurs que dans le premier épisode. Engueulades de pochtrons entre Ted et Madame, parties de fumettes délirantes avec son pote John et son avocate, clouage au pilori de la bien-pensance américaine, parodie des ringardises du cinéma U.S, on en passe… Bien aidé par ses acteurs - en premier lieu Mark Whalberg, alias John et Amanda Seyfried, alias l’avocate -, de toute évidence ravis de dialoguer avec un électron libre en peluche, le metteur en scène signe une comédie grinçante et hilarante qui mérite que l’on oublie quelques répétitions et longueurs (le film dure près de deux heures). A ces nuances près, Ted 2, nettement plus proche de l’univers d’un Judd Apatow que des inoffensives plaisanteries mitonnées d’ordinaire à Hollywood, s’impose sans souci comme la comédie la plus drôle de la saison.

"Ted 2", de Seth Mac Farlane, avec Mark Whalberg, Amanda SeyfriedSorti le 5 août.

LIRE LA SUITE
Olivier De Bruyn
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.