• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

"Saint Laurent" : un casting éblouissant pour le biopic de Bertrand Bonello

 Un casting éblouissant pour le nouveau biopic de Saint Laurent

Huit mois après le "Yves Saint Laurent" de Jalil Lespert, le couturier fait son grand retour. L’occasion pour Gaspard Ulliel d’incarner YSL dans tous ses états délabrés accompagné par Jérémie Renier, Louis Garrel et Léa Seydoux. Haute couture ou pas ?

Après un premier biopic sur Yves Saint Laurent signé Jalil Lespert sorti en janvier 2014 (avec Pierre Niney dans le rôle titre et Guillaume Gallienne en Pierre Bergé), c’est au tour du très tendance Bertrand Bonello (L’Apollonide : souvenirs de la maison close) de se pencher sur le cas compliqué du couturier. Si le film retrace quelques "grands" moments de la vie de ce dernier (ses idylles mâles, ses amitiés avec ses mannequins vedettes) et met en scène une poignée de ses défilés les plus époustouflants, il bannit les académismes rasoirs et autres ronronnements prévisibles du biopic. Objectif de Bonello : rendre compte de façon quasi sensorielle du cheminement d’un homme autodestructeur et de son goût jamais démenti pour les dérèglements tous azimuts.

Sous le haut patronage d’Andy Warhol et du Velvet Underground, balisé par de longues séquences de fêtes où l’alcool coule à flots et où la défonce impose ses lois, Saint Laurent met en scène des bribes des Seventies endiablées et suit à la trace YSL et ses comparses : des dandys hagards qui ont les moyens de s’adonner à leurs distractions destroy et obscures. A ce petit jeu, Bonello signe quelques morceaux de bravoure joliment hypnotiques où il exploite, pour le meilleur, le talent de ses comédiens principaux. En tête de liste : Gaspard Ulliel, ambigu à souhait dans la peau fragile d’YSL, qui confirme que son agréable silhouette n’est pas son seul atout d’acteur. A ses cotés, Jérémie Renier (alias Pierre Bergé), tout en discrétion et intériorité, rappelle, plus d'un an après Cloclo, que le biopic est le genre idéal pour son caméléonisme. Quant à Louis Garrel (alias Jacques de Bascher, l’amant vénéneux de Saint Laurent), son rôle de séducteur sulfureux convient idéalement à ses humeurs vagabondes. Dans cet univers gay où les filles ne sont qu'au second plan, Léa Seydoux (Alias Loulou de la Falaise) campe néanmoins avec une belle conviction son personnage de mannequin irrésistible. Rien que pour eux, le Saint Laurent made in Bertrand Bonello mérite le détour, même si le film pâtit inévitablement de débouler sur nos écrans quelques mois après le Saint Laurent de Jalil Lespert. A priori, pas de troisième biopic à l’horizon....

"Saint Laurent ", de Bertrand Bonello, avec Gaspard Ulliel, Jérémie Renier, Louis Garrel, Léa Seydoux… Sorti le 24 septembre.

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.