• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Quoi de neuf cette semaine au cinéma ?

the amazing spider-man horizontald

Gros films et outsiders, stars et nouveaux visages, scènes X et dialogues fun : chaque semaine, Glamour.fr voit l’actu ciné autrement.

La fille : Emma Stone dans The Amazing Spider-Man

Une femme dans un monde de pop-corn
Été 2012, saison du blockbuster viril ? Heureusement, pas que viril… La preuve avec les nouvelles aventures de l’homme araignée qui retourne aux origines de sa toile. Quand The Amazing Spider-Man déroule ses premières bobines, lui, alias Peter Parker, enquête sur la disparition de ses géniteurs et découvre les pouvoirs supers géniaux qui lui permettront d’annihiler les projets supers funestes de son super ennemi : l’abominable Lézard. Il découvre cela, donc, mais aussi autre chose…

Comment Spider-Man est-il devenu Spider-Man ? En répondant à cette question qui turlupine l’humanité depuis des lustres, Mark Webb ne se contente pas de signer un film dopé aux effets très spéciaux qui provoqueront l’orgasme des fans de pop-corn. Il s’intéresse aussi à l’initiation sentimentale du super héros auprès de la charmante Gwen Stacy, grande attraction du film puisqu’elle est incarnée par l’épatante Emma Stone, girlfriend à la ville de Spider-Man, pardon d’Andrew Garfield, qui incarne le rôle-titre. So what ? So, si l’on peut préférer quand Emma batifole dans des comédies piquantes (Sexe entre amis, Crazy Stupid love) ou dans des fictions plus conséquentes pour les neurones (La couleur des sentiments), sa prestation aux côtés de sa moitié apporte un peu de subtilité et de féminité bien sentie dans cet univers de brutes.

The Amazing Spider-Man de Marc Webb, avec Andrew Garfield et Emma Stone. Sortie en salles prévue le mercredi 4 juillet 2012.

 

La polémique : Holy Motors

Léos Carax : génie ou escroc ?
Deux mois après sa présentation survoltée au festival de Cannes où il suscita une controverse corsée, Holy Motors déboule sur nos écrans et ne réconcilie toujours pas ses admirateurs (qui hurlent au génie) et ses détracteurs (qui se moquent grassement).

Après 13 ans d’absence, le mystérieux Leos Carax (Les amants du Pont Neuf, Pola X) accomplit son come-back de "poète maudit" avec ce film où il suit les errances nocturnes en limousine d’un étrange personnage, Monsieur Oscar, qui change d’identité comme d’autres de tee-shirt. Golden boy shooté au Cac 40, serial killer, mendiant psychopathe, père de famille… Ses aventures bizarres donnent lieu à de "grands" moments où, entre autres faits de gloire, Monsieur Oscar rhabille Eva Mendes en femme-taliban, bouffe l’avant-bras d’une jeune fille blonde et pousse la chansonnette avec Kylie Minogue sur le toit de la Samaritaine. Les amateurs de film-trip léviteront. Les autres préféreront Spider-Man.

Holy Motors de Leos Carax, avec Denis Lavant, Eva Mendes et Kylie Minogue. Sortie en salles prévue le mercredi 4 juillet 2012.

 

Le flop : To Rome with love

Merci Penélope
Tristesse pour les fans… Dans sa nouvelle escapade européenne après Londres (Match Point), Barcelone (Vicky Cristina Barcelona) et Paris (Minuit à Paris), l’infatigable Woody Allen pose ses valises et ses caméras à Rome et filme les histoires entrecroisées de quelques personnages sur fond de décors locaux touristiquement correct. Un architecte en vacances rencontre un mec amoureusement indécis qui lui rappelle sa lointaine jeunesse, un homme ordinaire devient du jour au lendemain une star de la téléréalité, un metteur en scène d’opéra rencontre le futur époux de sa fille…

On en passe et des meilleurs ? Euh, on en passe et surtout des pires, tant Woody Allen, dans cette comédie poussive, semble se caricaturer lui-même. Seul atout de la chose : la prestation de Penélope Cruz, maquillage outrancier et décolleté itou, qui sème la panique au sein d’un couple de jeunes mariés. Grâce à sa sauvagerie sexuelle, il se passe quelque chose de surprenant dans le film. Merci qui ? Merci Penélope.

To Rome with Love de Woody Allen, avec Woody Allen, Penélope Cruz et Jesse Eiseinberg. Sortie en salles prévue le mercredi 4 juillet 2012.

 

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.