Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Quoi de neuf cette semaine au cinéma ?

The deep blue sea horizontal

Gros films et outsiders, stars et nouveaux visages, scènes X et dialogues fun : chaque semaine, Glamour.fr voit l’actu ciné autrement.

La fille : Rachel Weisz dans The Deep Blue Sea

Mélo majeur
Préparez vos mouchoirs, voire plusieurs paquets de mouchoirs… Dans The Deep Blue Sea, un mélodrame comme on n’en fait plus (et on a tort), Terence Davies filme avec une suprême élégance le destin contrarié de la dénommée Hester, une ravissante londonienne qui, dans les puritaines années 50, s’ennuie copieusement auprès de son époux, un brave homme qui inspire le calme, la sérénité, mais certainement pas le tumulte du cœur et des sens. Contre toutes les conventions et contre tous les bâillements, Hester plaque son existence ectoplasmique et vit une passion féroce avec un jeune mec ultra séduisant et non moins ultra égoïste. Enivrée par le parfum de l’audace et de la transgression, l’héroïne vit enfin à plein temps, mais souffre de même.

Le poids écrasant des traditions, l’émancipation mise à mal, l’addiction sensuelle…Dans son mélo incroyablement stylé et subtil, Terence Davies filme le chemin de croix d’Hester, amoureuse d’un homme qui ne la mérite pas et, surtout, amoureuse de l’amour. Dans le rôle principal, une actrice que l’on ne s’attendait pas à découvrir dans un tel état émotionnel : Rachel Weisz, dont rien dans la filmographie de la jolie brune piquante (My Blueberry Nights, The Fountain…) ne laissait prévoir une prestation si intensément habitée. Bouleversante du premier au dernier plan sans jamais en rajouter, l’actrice rencontre ici le rôle de sa vie, pas moins.

The Deep Blue Sea, de Terence Davies, avec Rachel Weisz et Tom Hiddleston. Sortie dans les salles prévue le mercredi 20 juin 2012.

 

Le gros machin : The Dictator

100% incorrect
Le consensus, très peu pour lui... Fidèle à sa réputation de trublion ingérable, Sacha Baron Cohen fête aujourd’hui son grand retour dans The Dictator, une énorme farce qui égratigne le politiquement correct sous toutes ses misérables coutures.

Dans la peau de l’Amiral Général Alladeen, un tyran (sorte de Kadhafi en pire) qui se retrouve dépossédé de sa barbe et de ses pouvoirs alors qu’il s’apprête à prononcer un discours retentissant à New York, l’acteur tire sur tout ce qui bouge : les petits et grands arrangements des démocraties avec les dictatures, les névroses américaines, les clichés des bobos new yorkais ne jurant hystériquement que par la bouffe bio et l’hygiène de vie… Résultat : une farce souvent irrésistible, où le génial acteur, ennemi juré du bon goût, s’en donne à cœur joie dans le registre iconoclaste et ravageur. Dans le genre (le genre mal élevé), c'est une réussite.     

The Dictator, de Larry Charles, avec Sacha Baron Cohen et Anna Faris. Sortie dans les salles prévue le mercredi 20 juin 2012.

 

Le chouchou : Adieu Berthe

Vive les pompes funèbres
Les frères Podalydès (Bruno derrière la caméra et Denis devant) aiment s’amuser avec des choses pas forcément drôles et l’on ne voit aucune raison de le leur reprocher. Dans Adieu Berthe, leur nouvelle comédie inclassable, le duo met en scène une fiction buissonnière où il est question (en vrac et entre autres) d’infidélités, de névroses de pharmaciens, de retour à l’enfance, de rendez-vous amoureux ratés et, last but not the least, du ridicule des enterrements (la grand mère du héros vient de mourir) ainsi que du business des pompes funèbres, un sujet en soi que les frères traitent avec un humour noir du meilleur goût.

L’occasion pour les acteurs et actrices convoqués autour de Denis de s’en donner à cœur joie dont en premier lieu, Valérie Lemercier, décalée, imprévisible, désopilante, bref, au sommet d’elle-même… Si vous aimez les comédies qui ne ressemblent à rien de connu, Adieu Berthe ne vous décevra pas. 

Adieu Berthe, de Bruno Podalydès, avec Denis Podalydès et Valérie Lemercier. Sortie dans les salles prévue le mercredi 20 juin 2012.

 

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.