Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Quoi de neuf cette semaine au cinéma ?

Bala

Gros films et outsiders, stars et nouveaux visages, scènes X et dialogues fun : chaque semaine, Glamour.fr voit l’actu ciné autrement.

Le chouchou : Miss Bala

Derrière les podiums.

Le Mexique, Tijuana. Avec son regard brûlant et sa silhouette de rêve, Laura fait délirer les garçons, mais elle s’en fout. Elle fantasme sur un autre destin : devenir mannequin et s’exiler aux Etats-Unis où les dollars, croit-elle, se ramassent forcément à la pelleteuse. Hélas, la vraie vie ne ressemble en rien aux feuilletons télés gnangnan qu’elle reluque au quotidien. Un soir, en boîte, l’héroïne est témoin d’un terrifiant règlement de comptes. Début d’une aventure à hauts risques. Manipulée par une bande de narcotrafiquants prêts à tout pour faire fructifier leur business, Laura, contre son gré, devient leur collaboratrice. Et si les vilains mafieux l’aideront peut-être à arpenter les podiums, le prix à payer sera du genre exorbitant... Oubliez les cartes postales exotiques ! Dans Miss Bala, un film noir envoûtant, le dénommé Gerardo Naranjo suit pas à pas le destin agité de sa belle héroïne pour mieux donner à voir la réalité de son pays gangréné par la corruption, le désarroi social et, last but vraiment not the least, le machisme vociférant. Aucune complaisance, aucune violence gratuite dans ce film, mais le portrait sidérant d’une fille ballotée par le sort ennemi. Dans la peau de cette dernière, une révélation brune : Stéphanie Sigman, une inconnue de 24 ans qui ne le restera pas longtemps. A découvrir, comme le film.

Miss Bala de Gerardo Naranjo, avec Stéphanie Sigman, Noe Hernandez, James Russo…  
 

La fille : Noomi Rapace dans Babycall

Attention, danger !

Au Danemark, on n’invente rien, un César, on appelle ça un… Robert. Noomi Rapace a beau être suédoise, elle a déjà remporté un Robert et connu ensuite la célébrité mondiale grâce à sa prestation flippante en Lisbeth Salander dans la première adaptation de Millenium. Depuis, les rôles s’enchaînent. Pour le meilleur. Dans Babycall, l’actrice incarne Anna, une norvégienne un rien paumée qui, pour échapper à son ex, s’installe avec son fils de 8 ans dans un immeuble sans âme. Bientôt, tout se dérègle. Anna entend des voix et voit de drôles de trucs. Le monde est-il méchant ? Délire-t-elle ? Le monde est-il méchant et délire-t-elle ? On ne dira rien. Rien sauf l’essentiel : dans ce film anxiogène et stylé, aux antipodes du énième American Pie également en salles cette semaine, Noomi confirme ses étonnantes prédispositions pour les rôles ambigus et stressants. Les cinéastes, à Hollywood comme ailleurs, l’ont remarqué puisque l’on retrouvera bientôt Mlle Rapace aux côtés de Michael Fassbender dans Prometheus (Ridley Scott) et de Jude Law dans The last Voyage of Demeter (David Slade). Joli coup double.

Babycall, de Pal Sletaune, avec Noomi Rapace, Kristoffer Joner…
 

Le mec : Paul Bettany dans Margin Call.

La bourse ou la vie ?

Monsieur Jennifer Connelly file un mauvais coton… Dans Margin Call, un des meilleurs films américains du moment, Paul Bettany incarne Will Emerson, un trader qui a de bonnes raisons de suer à grosses goutes sous son costard. Dans un building de Wall Street, en compagnie de quelques-uns de ses semblables, Will s’aperçoit que quelque chose ne tourne pas rond dans le grand huit de la finance mondialisée. Et pour cause, nous sommes en 2008 et le Krach menace. Pour éviter la banqueroute, une seule solution pour Will et ses confrères requins : tout vendre fissa et ruiner les autres avant d’être ruinés eux-mêmes. La crise vue de l’intérieur : dans Margin Call, fiction palpitante et très documentée, J.C Chandor, le cinéaste, met en scène les traders comme on ne les avait jamais vus au cinéma. L’occasion pour Bettany, bien entouré (Kevin Spacey, Jeremy Irons, Demi Moore…), de faire étalage de son talent nerveux.

Margin Call, de J.C Chandor, avec Paul Bettany, Kevin Spacey, Demi Moore…
 

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.