• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

"Quand on a 17 ans" : un film brûlant sur un amour secret

"Quand on a 7 ans" : un film brûlant sur un amour secret

Dans son nouveau film, André Téchiné filme Damien et Tom : deux garçons de 17 ans qui, en apparence, se détestent, mais qui, en secret, se désirent… Résultat : une fiction brûlante où Sandrine Kiberlain, alias la mère de Damien, brille de mille feux.

Une petite ville des Pyrénées, coincée entre les montagnes. Damien, 17 ans, vit une fin d’adolescence a priori tranquille avec sa mère médecin et son père militaire. Dans son lycée, il fréquente les mecs et les filles de son âge et entretient des relations détestables avec un garçon de sa classe. Ce dernier, Tom, mystérieux et solitaire, est orphelin de naissance et vit dans un village isolé, à plusieurs kilomètres du bahut. A la moindre occasion, même et surtout les plus anecdotiques, Damien et Tom s’insultent, se battent, multiplient les humiliations et les coups tordus. Une telle détestation - refrain connu - dissimule forcément des sentiments plus troubles et ambigus. Ces derniers ne tardent pas à se révéler... Les deux garçons, en secret, sont irrépressiblement attirés l’un par l’autre et leurs conflits, voire leur haine, ne servent qu’à camoufler, derrière de dérisoires postures viriles, des désirs qu’ils peinent à s’avouer à eux-mêmes.

Il y a vingt ans, André Téchiné signait son plus beau film : Les roseaux sauvages, une fiction bouleversante sur trois ados à la découverte de leurs sentiments et de leur personnalité. Le film, couronné d’un impressionnant succès, révélait, entre autres, la toute jeune Elodie Bouchez... Deux décennies plus tard, le cinéaste revient sur les mêmes territoires avec Quand on a 17 ans, une nouvelle histoire adolescente où il met en scène le tumulte sentimental et l’embrasement sensuel vécus par ses personnages. Par les deux garçons, bien sûr, mais aussi par la mère de Damien, Marianne, qui cherche tout à la fois à comprendre l’agitation de son fils et est bizarrement attirée par Tom, ce jeune mec ténébreux qui vit dans un contexte social et familial qui n’entretient aucun rapport avec le sien. Avec une énergie de chaque scène et sans jamais s’abîmer dans la psychologie, Téchiné filme le charivari amoureux de son trio électrique, les événements imprévus et douloureux qui balisent quelques mois de leur existence et signe une fiction où la sensualité ne pointe jamais aux abonnés absents. Aux côtés de deux excellents acteurs principaux (le débutant Corentin Fila et le moins débutant Kacey Mottet Klein, déjà remarqué la semaine dernière dans Keeper), Sandrine Kiberlain, dans la peau de Marianne, héroïne à la fois volontaire et fragile, confirme une fois encore que la médiocrité n’appartient pas à son vocabulaire de comédienne. Rien que pour elle, aussi convaincante en médecin de campagne opiniâtre qu’en mère aux prises avec ses contradictions, le film mérite d’être découvert.  

"Quand on a 17 ans", de André Téchiné, avec Kacey Mottet Klein, Corentin Fila, Sandrine Kiberlain… Sorti le 30 mars.

LIRE LA SUITE
Olivier De Bruyn
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.