• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

3 raisons d’aller voir "La guerre est déclarée" (très vite)

La guerre est déclarée

C’est le film à voir cette rentrée. "La guerre est déclarée", second long-métrage de Valérie Donzelli acclamé à Cannes, est extraordinairement vivant, bordélique et bouleversant. On fonce.

Parce que l’histoire nous cloue au sol
C’est l’histoire d’un bonheur, puis d’un malheur, qui comme tous les malheurs frappe banalement où on ne l’attend pas. Roméo et Juliette (Jérémie Elkaïm et Valérie Donzelli), joli couple de bobo parisiens, s’aiment, vivent ensemble puis font un enfant. Quand celui-ci a 18 mois, ils découvrent qu’il est atteint d’une grave tumeur au cerveau. C’est leur "parcours de combattants" que l’on va suivre.
Le film remplit une double fonction : raconter sans pathos et avec humour une histoire qui est réellement arrivée à Valerie Donzelli et Jéremie Elkaïm, et mixer avec vigueur les deux réalités d’un jeune couple des années 2010 en France : d’un côté les préoccupations du quotidien, la fête, les rires, les jeux, les amours… et de l’autre, une réalité, terrible, celle de la maladie et de la mort qui rôde sur leur enfant. Leur façon nietzschéenne de gérer cette épreuve (pour Valérie Donzelli, "la vie est une succession d’épreuve à surmonter") n’est pas sans rappeler La vie est belle de Roberto Benigni, qui brave les camps nazis en faisant le clown. Ou l’art d’activer sa pulsion de vie face à l’impensable. Autant dire que même si le film évite les écueils mélodramatiques, vous allez chouiner.

Parce que les héros sont des jeunes gens modernes
Roméo et Juliette se rencontrent dans une fête, vivent dans un petit appartement parisien qu’ils retapent, ont une belle-mère lesbienne, des petits boulots et de grandes ambitions et enchaînent clope sur clope en attendant les résultats des scanners devant l’hôpital est examiné leur fils. Bref, ce sont des bobos des années 2010, une génération sans grands idéaux, et pas franchement armée pour aller au casse-pipe. Et pourtant, ce sont bien eux qui vont devoir mener cette guerre contre le cancer de leur fils, l’hôpital, et le couple qui s’érode dans l’épreuve. Pour Valérie Donzelli, "ils vont être surpris de leur capacité à la faire (la guerre) et devenir des héros malgré eux". Des anti-héros qui se transforment en super-héros : même si votre mec va trois fois par an au cinéma, ça devrait lui parler.

Parce que c’est une histoire vraie, et encore plus
Que ce soit dit : Valérie Donzelli et Jérémie Elkaïm ne sont plus en couple. Oui, ils sont restés ensemble de nombreuses années, et ont eu deux enfants, dont Gabriel, qui a eu une tumeur au cerveau. "J’ai utilisé quelque chose que j’ai vécu de manière triste pour en faire quelque chose de positif. Le film est resté en gestation longtemps au fond de moi et à un moment donné, j’ai compris que c’était le moment de le faire" avoue la réalisatrice. Quant au choix de Jérémie Elkaïm, il était évident ("C’est un acteur que j’adore"). Elle, en revanche, ne s’est rajoutée au casting que plus tard : "Comme je n’arrivais pas à donner ce couple à jouer à d’autres, je me suis finalement dit, c’est plus simple, je vais jouer Juliette."
Ce n’était d’ailleurs pas le coup d’essai du tandem puisque Valérie avait déjà dirigé et joué avec Jérémie dans son premier long-métrage La reine des Pommes et qu’ils incarnent également un couple dans Belleville Tokyo sorti en juin dernier. Inséparables, du moins professionnellement,  (Jérémie a depuis refait sa vie avec Virginie Efira), ils multiplient les louanges l’un sur l’autre : "Valérie peut pousser ses idées très loin", "Jérémie est un acteur que j’adore (...) il connaît mes goûts". Jérémie et Valérie, ou l’incarnation d’un couple moderne, livrent dans ce film un somptueux témoignage à la vie, à leur fils et à leur histoire.

LIRE LA SUITE
Laurence Vély
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.