• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Pourquoi "Le Diable s’habille en Prada" est un film culte

Anne Hathaway dans "Le Diable s

Dix ans. Et oui, "Le Diable s’habille en Prada" entre dans sa deuxième décennie. Voici cinq raisons de revoir ce film désormais culte.

Pour la performance inoubliable de Meryl Streep

Impossible d’imaginer une autre actrice dans le rôle. Brushing parfait, garde-robe élégante et regard tueur, Meryl Streep excelle dans la peau de cet avatar d’Anna Wintour. Tantôt froide, comme lors du monologue sur le bleu céruléen, ou à mourir de rire lorsqu’elle crie "Andreeeaaa", la comédienne trouve le parfait équilibre, rendant cette boss tyrannique presque attachante.

Pour les répliques mythiques de Miranda Pristley

"Je me suis dit, donne-lui sa chance, engage cette fille grosse et intelligente"… Méchante, mais tellement drôle, Miranda passe l’intégralité du film à aligner les phrases qui font mouche. La reine de la répartie, c’est elle.

Pour la révélation Emily Blunt

Sans ce film, la comédienne britannique n’aurait jamais eu une telle carrière. Et pour cause, qui aurait pu interpréter la sarcastique Emily, cette fashion victime adepte des régimes improbables, mieux qu’elle ?

Pour le relooking d’Andy

C’est un classique des films, en particulier des teen movies. La fameuse séance de métamorphose d’Andy (Anne Hathaway) qui, sous l'impulsion de Nigel (le toujours brillant Stanley Tucci) troque sa grosse maille contre des fringues griffées. Le tout, suivi d'une déambulation dans les rues de New York sur le morceau "Vogue" de Madonna. On ne s’en lasse pas. 

Pour les touches fashion

"Vous pouvez épeler Gabbana ?", lance Andy lors de ses débuts balbutiants comme assistante. Pour les férues de mode, Le Diable s’habille en Prada est un film ultime, une vision fantasmée mais tellement divertissante du milieu de la mode. Entre l'étalage de fringues (le manteau blanc d’Andy est toujours un must-have) et les apparitions de Valentino et de Gisele Bündchen, tout est fait pour combler les fans de fashion week.

Pour les beaux-gosses

Côté mecs, Andy ne s’ennuie pas. Il y a son petit-ami de toujours, Nate, alias Adrian Grenier, l’acteur au regard azur révélé dans Entourage. Elle est aussi courtisée par l’écrivain Christian Thompson, incarné par le beau Simon Baker, héros de la série Mentalist. Bref, on en prend plein les mirettes. 

À lire aussi

Le diable s'habille en Prada
5 films à voir sur l'univers de la mode
 

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.