• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

"Papa ou maman" : la comédie 100 % incorrecte

"Papa ou maman" : le divorce pour tous !

Un couple de bobos souhaite divorcer à l’amiable, mais la séparation tourne à l’affrontement destroy… Pour son premier film, Martin Bourboulon signe une comédie impertinente et dirige deux acteurs épatants : Marina Foïs et Laurent Lafitte.

Ils sont modernes, ils sont charmants, ils sont bobos et tous leurs amis les envient… Florence et Vincent Leroy affichent les signes extérieurs de la réussite : une situation professionnelle idyllique (elle est ingénieur, il est médecin), des comptes en banques bien fournis, une grande maison tout confort, trois beaux enfants, etc. Mais voilà : après deux décennies de vie commune, l’ennui a fait sournoisement son œuvre, tel un rouleau compresseur. Florence et Vincent, a priori toujours complices et bons camarades, sont d’accord sur l’essentiel : ils n’ont pas du tout envie de s’enterrer vivants. Conséquence : ils décident de conclure un divorce à l’amiable. Mais aucun des deux n’a le courage d’annoncer la nouvelle de la séparation aux enfants et n’ose aborder le sujet qui fâche : la répartition des tâches dans la garde à venir. Une grave erreur.

Il ne faut pas se fier aux premières scènes de Papa ou maman, qui semblent promettre un défilé de clichés, dans la tradition d’un certain cinéma français "populaire" qui adore caresser les conventions dans le sens du poil. Martin Bourboulon, dont c’est le premier film, entraîne rapidement sa comédie dans des directions plus inattendues, plus stimulantes, et surtout plus incorrectes. Malgré leur profil aimable, Florence et Vincent ne songent en fait qu’à leur futur bien-être en solo et ils vont tout tenter pour échapper à la garde de leurs enfants, ces ennemis de l’émancipation. D’où l’invention de stratagèmes retors pour que leur progéniture n’ait plus qu’une seule idée en tête : aller vivre avec "l’autre". Rayon stratégies tordues pour se faire détester, les deux futurs ex ne manquent pas d’imagination.
Avec son scénario inventif et ses dialogues vachards, Martin Bourboulon signe une comédie nerveuse et mal élevée qui se distingue dans un genre où le cinéma français manque trop souvent d’originalité et d’insolence. Le bien nommé Papa ou maman compte un autre atout majeur dans son jeu : les prestations de ses acteurs principaux : Marina Foïs, impeccable en fausse timide capable de tous les mauvais coups, et Laurent Lafitte, à peu près génial en mâle hypocrite dont la bonne mine et l’exquise politesse dissimulent des sentiments et pulsions inavouables. Rien que pour leurs engueulades au sommet, électriques et hilarantes, Papa ou maman mérite d’être découvert.

"Papa ou maman", de Martin Bourboulon, avec Marina Foïs, Lautent Lafitte… Sortie le 4 février.


 

LIRE LA SUITE
Olivier De Bruyn
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.