• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

"Midnight Special" : le retour surprenant de Kirsten Dunst au cinéma

"Midnight Special" : le retour surprenant de Kirsten Dunst au cinéma

Un garçon doté de pouvoirs surnaturels sème la panique aux Etats-Unis… Jeff Nichols, un des cinéastes les plus brillants de la nouvelle génération, signe son retour avec un film bizarroïde et stimulant où Kirsten Dunst brille de mille feux.

Tous les yeux sont braqués sur lui, mais il vaut mieux que lui ne braque pas les siens sur les autres… Lui, c’est Alton, un enfant maigrichon qui excite toutes les convoitises. Elevé dans une secte d’ultra religieux, le gosse est considéré comme une sorte de Messie grâce à ses pouvoirs surnaturels. Capable de dialoguer avec de mystérieuses puissances extra-terrestres, Alton peut tout à sa guise déclencher des catastrophes en série quand il retire ses lunettes et observe le ciel. Des faisceaux lumineux sortent dès lors de ses orbites, qui aveuglent ceux qui l’entourent et suscitent des pluies d’astéroïdes sur le plancher des vaches. Idole des cinglés sectaires, Alton est enlevé par son père biologique, qui souhaite l’extraire de cette bande de fous. En compagnie de son paternel et bientôt rejoint par sa maman, il entame un périple au fin fond des Etats-Unis où il devra tout à la fois échapper aux fanatiques et aux policiers qui cavalent à ses trousses.

Jeff Nichols n’a décidemment peur de rien et il a bien raison. Auteur, ces dernières années, de quelques fictions parmi les plus singulières du cinéma U.S (Take Shelter, Mud), il signe son retour fracassant avec Midnight Special, un film fantastique qui s’impose sans souci comme l’objet le plus étrange et captivant vu récemment sur les écrans. Tourné par un autre, ce scénario (très) improbable aurait probablement donné lieu à une série Z vouée au ridicule. Jeff Nichols, lui, est une sorte d’expert en bizarrerie et un metteur en scène tellement inspiré qu’il parvient à créer un malaise souverain en dynamitant toutes les figures imposées. Aux antipodes des blockbusters SF qui ne misent que sur le spectaculaire et les effets spéciaux pétaradants, le cinéaste reste au plus près des ses personnages principaux (le gosse et ses parents) et met en scène une course poursuite haletante. L’occasion pour lui, en creux, de dresser le portrait d’une Amérique cinglée et de filmer avec une belle intensité le sacrifice de deux parents qui font de leur mieux pour que leur enfant échappe au pire. Avec son atmosphère indécise, sa tension maximale et son étrangeté, le film captive, laisse à peu près pantois et donne l’occasion d’admirer des acteurs ravis de s’agiter loin des balises hollywoodiennes. Et si Michael Shannon (l’acteur fétiche de Nichols) fait une nouvelle fois étalage de son talent inclassable, c’est surtout Kirsten Dunst, alias la maman d’Alton, qui surprend dans la peau de cette héroïne qui, pour protéger son fils déconcertant, doit affronter des mâles dingos et obsessionnels. Un combat sévère, qui mérite d’être applaudi.   

"Midnight Special", de Jeff Nichols, avec Michael Shannon, Kirsten Dunst… Sorti le 16 mars.

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.