• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

"Mal de pierres", l’un des meilleurs rôles de Marion Cotillard

"Mal de pierres", l’un des meilleurs rôles de Marion Cotillard

Dans "Mal de Pierres", Nicole Garcia met en scène l’histoire d’une jeune femme prisonnière des mœurs de son temps - la France des années 50 - et prête à tout pour assouvir ses désirs. Résultat : un grand film sur l’émancipation et l’un des meilleurs rôles de la carrière de Marion Cotillard.

On préfère la croire folle, ou nymphomane, ou les deux… Dans sa province française des années 50, Gabrielle étouffe dans sa famille de la petite bourgeoisie qui ne jure que par le respect des "bonnes mœurs" et ne comprend rien aux désirs en pagaille de cette jeune femme qui rêve d’amour, de sexe et d’une existence vraiment digne de ce nom. Mariée contre son gré avec José, un homme mutique qui, par chance, la comprend et l’aime, Gabrielle ne va pas tarder à mener une curieuse existence parallèle. Hospitalisée dans une clinique pour y soigner une maladie perfide, l’héroïne y rencontre André Sauvage, un ancien soldat de la guerre d’Indochine qui soigne ses blessures et son vague à l’âme. Entre les deux personnages solitaires et incompris débute une idylle brûlante qui les chavire et leur prouve qu’une autre vie est possible, très loin des conventions étriquées.

Dans Mal de pierres, une libre adaptation du roman de l’Italienne Milena Angus, Nicole Garcia, deux ans après son foudroyant Un beau dimanche (avec Louise Bourgoin et Pierre Rochefort), invite à un vertigineux voyage dans l’existence d’une femme en quête de liberté. Gabrielle vit-elle vraiment son histoire adultérine ou prend-elle à « proprement » parler ses désirs pour la réalité ? Il convient bien sûr de ne rien dévoiler des mille et un secrets de ce film fiévreux et sensuel qui, au plus près de son héroïne, sonde avec une infinie délicatesse les zones incertaines du désir et du fantasme. Magistralement écrit et mis en scène par Nicole Garcia, Mal de pierres offre l’un de ses plus beaux rôles de sa carrière à Marion Cotillard, jamais aussi convaincante que lorsque elle interprète des partitions secrètes et ambiguës. Un mois après Juste la fin du monde, de Xavier Dolan où elle tirait habilement son épingle du jeu parmi d’innombrables grands acteurs (Gaspard Ulliel, Léa Seydoux, Vincent Cassel, Nathalie Baye), et un mois avant Alliés, de Robert Zemeckis, où elle embrassera un certain Brad Pitt, Marion Cotillard bouleverse aujourd’hui en profondeur sans jamais trop en faire. Louis Garrel, alias André Sauvage dans le film, ne s’en remet pas. Et nous non plus.

"Mal de pierres", de Nicole Garcia, avec Marion Cotillard, Louis Garrel… Sorti le 19 octobre. 

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.