• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

"L’économie du couple" : le plus beau film de l’été

"L’économie du couple" : le plus beau film de l’été avec Bérénice Bejo et Cédric Kahn

Un homme, une femme, deux filles et… une rupture. Dans "L’économie du couple", Joachim Lafosse dirige deux acteurs exceptionnels (Bérénice Bejo et Cédric Kahn) et signe un chef-d’œuvre sur les dérèglements amoureux. A ne pas rater.

Marie et Boris vivent ensemble depuis 15 ans et élèvent leurs deux petites filles dans une maison "de rêve" qu’ils ont patiemment aménagée. Paix, joie et harmonie ? Trois fois non… Usés par les habitudes et par le rouleau compresseur du quotidien, ils ont décidé de mettre un point final à leur histoire qui s’est enlisée dans les malentendus. En attendant que la situation de Boris, sévèrement fauché, se décante et qu’il puisse élire domicile ailleurs, les deux personnages cohabitent tant mal que bien entre "leurs" murs. Si Marie semble pressée de réinventer son existence de fond en comble, son ex compagnon, lui, paraît hésiter et ne pas être complètement convaincu par la nécessité de la rupture. Les enfants, plus ou moins en silence, observent les conflits qui opposent leurs parents. Et compte les points.

Le couple et ses déchirures : le sujet n’a assurément rien de nouveau, mais le cinéaste belge Joachim Lafosse, en évitant à chaque instant les clichés, le réinvente sous nos yeux ébahis. Il signe un grand film intime qui, au détour de chaque plan, vibre d’une intensité exceptionnelle. Que doit-on à "l’autre", avec lequel on a tant partagé au fil des ans ? Joachim Lafosse - déjà auteur ces dernières années des remarquables A perdre la raison et Les chevaliers blancs - aborde cette énorme question en restant au plus près de ses deux personnages qui ne savent comment composer avec leurs sentiments en vrac, avec leurs comptes à régler, avec leur responsabilité de parents et avec la tendresse et le désir qui parfois se rappellent à eux. Sans jamais quitter l’enceinte de la maison de Marie et Boris, L’économie du couple enregistre avec une rare justesse les doutes et les peurs d’un duo en bout de course. Autre atout considérable de ce film rare, la prestation des deux comédiens principaux, qui subjugue du premier au dernier plan. Dans la peau de Marie, cette héroïne volontaire et fragile, Bérénice Bejo incarne l’un des plus beaux rôles de sa riche carrière. Dans celle de Boris, ce héros tremblant, Cédric Kahn confirme qu’il n’est pas seulement un cinéaste précieux (on lui doit, entre autres, Les regrets et Une vie meilleure), mais aussi un comédien de tout premier plan. Une raison supplémentaire de ne pas rater ce film bouleversant, le plus beau de l’été. 

"L’économie du couple", de Joachim Lafosse, avec Bérénice Bejo, Cédric Kahn… Sorti le 10 août.

LIRE LA SUITE
Olivier De Bruyn
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.