• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

"Le dernier coup de marteau" : Clotilde Hesme a tout juste

le dernier coup de marteau sortie film

Dans le nouveau film d’Alix Delaporte, Clotilde Hesme incarne une femme à bout qui élève seule son fils en révolte. Une partition haut de gamme, une de plus, pour l’actrice dont la discrétion n’a d’égal que le talent.

Victor, 13 ans, vit avec sa mère dans une caravane brinquebalante sur une plage du Languedoc. La mouise et la précarité gouvernent son quotidien de jeune ado paumé, en quête de repères introuvables. Il tente d’oublier son triste sort dans les stades de foot, les seuls terrains où, le ballon aux pieds, il affiche une supériorité incontestable sur ses contemporains. Une mince consolation, car il y a pire, bien pire… La mère de Victor, Nadia, est atteinte d’un cancer et les médecins, qu’elle rencontre autant qu’elle évite, ne sont pas persuadés qu’elle se sortira de ce mauvais pas. Nadia masque comme elle peut les stigmates de sa maladie derrière un volontarisme à toute épreuve et une perruque qui dissimule son crâne désormais sans cheveux. Un jour, Victor apprend par hasard que son père, qu’il n’a jamais connu, est de retour dans les parages. Ce dernier, chef d’orchestre renommé, prépare une série de concerts à l’Opéra de Montpellier. Victor, armé de son audace, décide de rencontrer cet homme, ce père, qui est pour lui un "parfait" étranger.

La désespérance sociale, la maladie, la peur bleue d’un petit mec de se retrouver seul en ce bas monde… Le moins que l’on puisse dire est que l’argument du Dernier coup de marteau faisait craindre le pire dans le registre du pleurnichage et du chantage aux (grands) sentiments. Une crainte injustifiée. Dans son nouveau film, Alix Delaporte, une des plus brillantes réalisatrices apparues récemment sur la carte du cinéma français (elle l’a prouvé avec son coup d’essai : Angèle et Tony), prend des risques et évite à chaque instant la complaisance et les surenchères hystériques. Avec une sensibilité aiguë et une pudeur constante, la cinéaste suit au plus près ses beaux personnages, épouse leurs sentiments à vif, met en scène leurs contradictions et, sans jamais s’appesantir, signe le meilleur film français du moment. Pour mener à bien sa délicate affaire, Alix Delaporte s’est entourée des acteurs qu’elle avait déjà dirigés dans Angèle et Tony : Grégory Gadebois et Clotilde Hesme, César du meilleur espoir féminin en 2012 pour cette prestation bouleversante. Des retrouvailles en forme de vraie bonne idée. Dans la peau fragile de Nadia, mère en solo, femme malade et, surtout, héroïne qui refuse de baisser les bras face à l’adversité, la comédienne prouve une nouvelle fois qu’aucune partition ne résiste à son talent ultra sensible. Autant captivés par son cas qu’Alix Delaporte, Christophe Honoré (Les chansons d’amour), les frères Larrieu (Les derniers jours du monde) ou Catherine Corsini (Trois mondes) ont craqué ces dernières années pour le charme et la personnalité singulière de l’actrice. On met sa main (et même ses deux mains) à couper que la liste s’allongera considérablement dans les années à venir…

"Le dernier coup de marteau", d'Alix Delaporte, avec Romain Paul, Clotidle Hesme… Sorti le 11 mars.



 

LIRE LA SUITE
Olivier De Bruyn
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.