Actuellement en kiosque !

GL cover mag Décembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
Inboard

"Le bonhomme de neige" : Michael Fassbender dans un thriller qui ne fait pas peur

Le bonhomme de neige : le thriller avec Michael Fassbender

Au fin fond de la Norvège, un policier alcoolo se lance à la poursuite d’un redoutable serial killer. Michael Fassbender sue à grosses gouttes pour nous faire croire à son personnage de flic dépressif. Une mission à sa portée ?

Harry Hole ne ressemble plus à lui-même depuis bien trop longtemps… Ivre mort chaque nuit, cet inspecteur norvégien a été relégué dans une petite ville de province où ses supérieurs ne lui confient plus aucun dossier et où ses collègues de travail se moquent de sa gueule de bois permanente et de sa tronche fripée. L’arrivée en ces lieux réfrigérants de Katrine, une jeune policière ambitieuse, bouleverse la donne. En charge d’une affaire sur la disparition d’une mère de famille, Katrine demande l’aide d’Harry. Le duo s’aperçoit rapidement qu’il est confronté à un redoutable serial killer recherché depuis des lustres. Quand il commet un meurtre, l’assassin a pour habitude, en guise de signature, de laisser un bonhomme de neige à quelques pas du cadavre. En poursuivant le glauque personnage, Katrine et Harry en oublient presque leurs innombrables tracas personnels. 


Il fait froid en Norvège, nul ne l’ignore, et Tomas Alfredson, le réalisateur du Bonhomme de neige, est bien décidé à en faire profiter le spectateur. Paysages enneigés et balayés par un vent perfide, lacs gelés où l’on peut disparaître sans laisser de traces, montagnes noyées sous le brouillard où survivent des protagonistes patibulaires… Le cinéaste, fasciné par ses décors monumentaux, met en scène un polar atmosphérique tendance congélateur et, hélas, oublie en chemin la crédibilité de son scénario. Dans cette histoire trouble où les familles dysfonctionnelles, les flics alcoolos, les médecins manipulateurs et les hauts responsables corrompus sont censés jouer avec nos nerfs, rien ou presque ne sonne juste, ce qui pose évidemment problème dans un polar. Abandonnés à eux-mêmes, les acteurs font ce qu’ils peuvent pour sauver ce qui peut l’être. En tête de liste : Michael Fassbender, plutôt convaincant dans la peau d’un flic dépressif qui retrouve goût à la vie en traquant un abominable assassin. A ses côtés, Rebecca Ferguson (alias Katrine) assure elle aussi correctement le job en incarnant une enquêtrice obsessionnelle. Dans un rôle secondaire, Charlotte Gainsbourg, l’ex-compagne de l’alcoolo Harry, à beau se démener pour faire exister son héroïne au bout du rouleau, on peine à croire à son personnage exilé dans le grand nord. Charlotte sait faire beaucoup de choses dans la vie, mais elle ne peut à la fois jouer une partition bancale et réécrire un scénario qui en aurait eu grand besoin… 

"Le Bonhomme de neige", de Tomas Alfredson, avec Michael Fassbender, Rebecca Ferguson, Charlotte Gainsbourg… Sortie le 29 novembre.


LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.