• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

"La crème de la crème" : un film mordant sur la jeunesse dorée

"La crème de la crème", de Kim Chapiron

Dans "La crème de la crème ", Kim Chapiron met en scène des étudiants d’une grande école de commerce. Des jeunes gens qui ont bien retenu les leçons de leurs profs pour amasser un maximum de fric en un minimum de temps… Attention : film choc du printemps.

Ils sont jeunes, propres sur eux, arborent tous les signes extérieurs de la réussite sociale et batifolent comme des poissons dans l’eau dans leur petit monde de privilégiés. Dan, Kelliah et Louis étudient dans l’une des plus prestigieuses écoles de commerce de l’Hexagone. Sur leur campus très clean, régi par des règles immuables, on apprend à devenir un décideur efficace et à s’adapter au mieux à la sauvagerie de l’époque. ###Twitter###Objectif : intégrer l’élite de la Nation et devenir un expert dans l’art d’engranger un maximum de fric en un minimum de temps. Un tantinet accablés par la bêtise de leurs contemporains étudiants et très lucides sur les obsessions de ces derniers (qui, quand ils ne songent pas à leurs futurs comptes en banque, ne pensent qu’au cul), le trio décide d’appliquer les recettes qu’on leur enseigne du soir au matin : profiter des lois de l’offre et de la demande pour s’en foutre plein les poches.

Grâce à leur intelligence et à leur capital séduction (conséquent, le capital), ils parviennent à convaincre des jeunes filles du coin en mal d’argent de se pointer sur leur campus chaque soir. Leur mission : s’adonner à la prostitution "de luxe" et leur reverser une partie du pognon engrangé…

Attention : film grinçant, caustique, dérangeant et bien d’autres choses encore. Dans La crème de la crème, sans jamais s’abîmer dans les surenchères glauques ou la grande leçon édifiante, Kim Chapiron (Sheitan, Dog Pound) filme une certaine jeunesse dorée, qui pousse jusque dans ses extrêmes limites la logique du libéralisme décomplexé. Jusqu’où l’appât du gain ? Le cynisme connaît-il des limites ? Pourquoi reprocher aux étudiants d’avoir si bien compris ce qu’on leur enseignait ? Autour de ces (excellentes) questions, Kim Chapiron met en scène au plus près ces jeunes personnages devenus proxénètes "juste" en appliquant les lois du marché. Un trio dont il suit au plus près les faits, gestes et sentiments, histoire de mieux donner à voir une certaine réalité d’aujourd’hui.
Bilan : un film secouant qui permet à son auteur de révéler trois jeunes acteurs impeccables qui devraient très rapidement faire reparler d’eux : Alice Isaaz, Jean-Baptiste Lafarge et Thomas Blumenthal. En quelque sorte la crème de La crème de la crème

"La crème de la crème", de Kim Chapiron, avec Thomas Blumenthal, Alice Isaaz, Jean-Baptiste Lafarge… Sortie le 2 avril.

LIRE LA SUITE
Olivier De Bruyn
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.