• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

"Keep Smiling" : sus aux machos cathodiques !

"Keep smiling" cover

Dans "Keep Smiling", la réalisatrice géorgienne Rusudan Chkonia nous plonge au cœur du concours télévisé de la "Meilleure mère de l’année", une comédie à travers laquelle elle dénonce l’obscénité des chaînes et le machisme ambiant.

L’été dans les salles de cinéma, c’est bientôt fini. Mais la perspective de la rentrée, en l’occurrence, ne rime en aucun cas avec promesse de déprime automnale. En effet, les bons films se ramasseront à la pelle dans les semaines à venir, entre autres grâce à Rebecca Zlotowski, Léa Seydoux et Tahar Rahim  dans Grand central (sortie le 28 août), ou Louise Bourgoin et Axelle Ropert dans Tirez la langue mademoiselle (sortie le 4 septembre). En attendant ces deux pépites redevables à des femmes cinéastes de l’hexagone (une corporation où les talents ne manquent pas), c’est une autre fille, venue de Géorgie, qui enchante les écrans de la fin d’été. Son nom : Rusudan Chkonia, une réalisatrice jusqu’alors inconnue, et qui gagne à ne pas le rester tant elle a des choses à raconter et sait comment les raconter.

Dans Keep Smiling, Rusudan Chkonia nous embarque en Géorgie où, de nos jours, la plus importante chaine de télévision locale, jamais en panne d’imagination débile pour booster ses audiences, concocte une nouvelle émission. Une émission dont l’accablant concept prouve que la bêtise - merci pour elle ! - se porte aussi bien dans les lointaines contrées de l’Est que du côté de chez nous. Pendant quelques semaines, sous les spots et sous le regard voyeur de millions de téléspectateurs, dix femmes devront s’affronter au gré de plusieurs épreuves, tant physiques que psychologiques pour prétendre au titre de "Meilleure mère de l’année". La gagnante recevra un appartement et 25 000 dollars… Pour espérer décrocher le gros lot, les concurrentes devront respecter le principe suivant : garder le sourire accroché aux lèvres, en toutes circonstances. Jusqu’où aller pour gagner de l’argent ? Jusqu’où accepter l’humiliation ? La télévision rend-elle définitivement con (conne) ? Autour de ces questions pertinentes en Géorgie comme ailleurs, Rusudan Chkonia signe une comédie nerveuse et satirique qui égratigne le machisme de ses compatriotes et l’obscénité grotesque d’une certaine télévision. Résultat : malgré quelques longueurs, un film original et futé qui mérite vraiment d’être découvert.

Keep smiling, de Rusudan Chkonia, avec Olga Legrand, Nan Shonia… Sortie le 14 août.

LIRE LA SUITE
Olivier De Bruyn
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.