• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Jérémie Renier : Cloclo and co

cloclo film cinéma 2012 chanson

Avant de le retrouver dans la peau de Claude François la semaine prochaine dans "Cloclo", Jérémie Renier impressionne aux côtés de Alexandra Lamy dans "Possessions". On vous dit tout.

Jérémie voit double
 
Il n’y a pas que Jean Dujardin et The Artist dans la vie. Une semaine après la déferlante de statuettes honorant l’acteur, l’actrice, le cinéaste, le producteur et le chien, le cinéma français passe enfin à autre chose. Adieu le muet et le noir blanc : place à la variété seventies et aux couleurs pétantes ! Le 14 mars, en effet, 34 ans presque jour pour jour après son décès dans sa baignoire (le 11 mars 1978), Claude François effectue un fracassant come-back sur les écrans. Nom du film : Cloclo, un biopic qui examine l’idole sous toutes les coutures du pantalon pattes d’eph. Dans la peau du personnage : Jérémie Renier, dont la ressemblance physique avec le vrai Cloclo (petit gabarit, frêle silhouette, cheveux blonds) ne fait pas l’ombre d’un doute.
Jérémie prend du poids
 
Il s’appelle Bruno Caron et en a marre de trimer pour une poignée d’euros. Bien décidé, avec sa Marilyne d’épouse (Julie Depardieu), à changer de vie en Haute Savoie, il va cruellement déchanter. En face du couple de prolos : les Castang. Lui (Lucien Jean-Baptiste), un promoteur immobilier, trempe dans des affaires louches. Elle (Alexandra Lamy), accompagne son mari dans ses dérives. Les deux parvenus, sans s’en apercevoir, attisent la jalousie et la convoitise des Caron. Jusqu’au pire ? Hum, au moins.
 
Dans Possessions, Eric Guirado (Le fils de l’épicier) s’inspire d’un fait divers ultra médiatisé de 2003 : l’affaire Flactif, également connue sous la charmante appellation de "tuerie du Grand Bornand". Pour tourner ce film impeccable et glaçant, le cinéaste a su convaincre Jérémie Renier avec le poids des mots. Le poids des mots, mais pas seulement… Pour interpréter ce personnage, Renier a en effet dû respecter un régime 100 % matière grasse et prendre… 18 kilos. Bouffi, presque méconnaissable, le comédien prouve ainsi qu’il est prêt à tout, pourvu que l’aventure cinématographique le mérite. "Je n’aurais jamais pris autant de kilos pour une pure performance d’acteur, dit-il. Dans Possessions, il me fallait incarner un côté terrien, lourd, que je ne dégage pas naturellement avec mon physique. Alors voilà, j’ai beaucoup bouffé pour plonger dans le corps d’un autre". Métamorphose plus que convaincante : la réussite de Possessions, un des meilleurs films français du moment, doit beaucoup à la prestation de son acteur principal.
Jérémie joue la star
 
Oubliez la surcharge pondérale de Possessions… Pour Cloclo, le biopic sur Claude François signé Florent Emilio Siri, Jérémie Renier se devait de retrouver son poids plume naturel. Ce qui fut fait. Si vous doutez des capacités de transformation de l’acteur, jetez un œil sur la bande-annonce du film. Pas de doute : les cheveux blonds mi-longs, la démarche fluette, la nervosité à fleur de mots et de regards, Jérémie Renier, en solo ou entouré des ineffables claudettes, ressemble furieusement à son modèle. Alors : Cloclo, un pur exercice de mimétisme ? Pas sûr. "Le film a beau être respectueux, il examine les zones d’ombre du personnage, explique l’acteur. Au-delà des clichés sur le chanteur à paillettes, j’ai découvert beaucoup de choses à son sujet : sa profondeur, son ambiguïté, son besoin dingue d’être aimé. Claude François reste une personnalité énigmatique et c’est pour cela que le tournage a été passionnant." Le film le sera-t-il aussi ? Verdict la semaine prochaine… En attendant, Jérémie, lui, pense déjà à l’avenir. A son programme chargé, une fiction en Argentine tournée sous la direction de Pablo Trapero et, probablement pour bientôt, son premier film en tant que réalisateur. Ce garçon a la bougeotte. On ne voit pas pourquoi on lui en voudrait.
 
Possessions, sortie le 7 mars.
Cloclo, sortie le 14 mars.
 

LIRE LA SUITE
Olivier De Bruyn
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.