• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

"Inside Llewyn Davis" : les Coen au top

"Inside Llewin Davis" : les Coen au top

Joel et Ethan Coen sont de retour avec "Inside Llewyn Davis". Primé du Grand prix du jury à Cannes, le film est-il à la hauteur de nos attentes ? Glamour vous dit tout.

La scène folk de New York, à la fin des années 50. Alors que Bob Dylan et consorts balbutient leurs premières gammes, des musiciens passionnés, sortes de pionniers utopiques, écument les rares salles de concert qui consentent à les accueillir pour une poignée de dollars. Dans l’un de ces bouges minables, le dénommé Llewyn Davis, enchaîne les prestations devant un maigre public qui s’en fout. Qui est ce trentenaire barbu et solitaire ? Le film va nous l’apprendre.

Absurdité, humour ravageur et discrète mélancolie, dans Inside Llewyn Davis, les frères Coen, en forme olympique, suivent les "aventures" désopilantes de leur héros discutable : un loser de première classe qui rate à peu près tout ce qu’il entreprend. ###Twitter###Grugé par des producteurs séniles, plaqué par sa copine qui ne supporte plus sa mouise, effaré par les inquiétants personnages qui croisent sa route de hasard, Llewyn avance dans son existence comme dans un mauvais rêve et le film, génial sur le fond comme sur la forme, retrace son parcours sans queue ni tête. Résultat : le portrait irrésistible d’un mec qui aurait pu être Bob Dylan (son talent musical n’est pas en cause), mais qui, marqué au fer rouge par l’échec, se prend systématiquement les pieds dans le tapis d’une réalité ennemie.

L’occasion pour les Coen, incroyablement inventifs à tous les étages créatifs - scénario, dialogues, mise en scène - de signer l’un des sommets de leur carrière, pourtant riche en réussites majeures (Barton Fink, The Big Lebowski, True Grit...). Et ce n’est pas tout puisque les frangins diaboliques révèlent itou un acteur de première classe : Oscar Isaac. Jusqu’alors abonné aux seconds rôles, l'acteur prouve ici qu’il mérite bien d’incarner les premiers.

En mai dernier, au festival de Cannes, où le film a reçu le Grand prix du jury (la médaille d’argent locale), il a raté d’un cheveu le prix d’interprétation masculine. Peu importe, sa prestation hors norme prouve qu’il est bel et bien l’un des mâles à suivre de très près du côté du cinéma U.S.

Voir la bande-annonce.
Inside Llewyn Davis, de Joel et Ethan Coen avec Oscar Isaac, Justin Timberlake, Carey Mulligan... Sorti le 6 novembre.

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.