• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

"Inherent Vice" : Paul Thomas Anderson déçoit

"Inherent Vice" : Paul Thomas Anderson déçoit

Très tôt intronisé "Master" du cinéma indépendant américain, Paul Thomas Anderson déçoit avec son nouveau film "Inherent Vice", bavard et vain.

Paul Thomas Anderson avait merveilleusement commencé : Boogie Nights, Magnolia… Précis, singulier et intelligent, son cinéma aurait pu grandir, s’ouvrir, bourgeonner. Au lieu de quoi, à même pas 45 ans, le cinéaste se recroqueville, et ses derniers films (le pensum The Master en tête) frappent par leur manque flagrant de générosité. Dernier "chef-d’œuvre" en date, Inherent Vice est un monstre cinématographique, l’adaptation (trop ?) littérale d’un roman de Thomas Pynchon déjà pléthorique et tourbillonnant. Trop de personnages, trop de dialogues, trop d’effets de manche… Tout le monde, à l’écran, semble bien s’amuser, malheureusement sans grande considération pour le spectateur qui, sur le bas-côté, a le choix entre s’accrocher et s’en foutre.

Sur le papier, le projet avait pourtant tout pour plaire (un casting all stars -Reese Witherspoon, Benicio del Toro, Owen Wilson-, une BO du tonnerre, un roman punk, une affiche pop), et une ou deux scènes plus réussies laisse entrevoir tout ce que ce film aurait pu être (dont un magnifique échange sur canapé). Le reste du temps, le spectateur pourra sombrer tandis que Joaquin Phoenix n’en finit plus de cabotiner, et que l’on fait l’expérience concrète de la théorie de la relativité : parfois, 2h30 de film sont aussi pénibles que l’éternité en enfer.

"Inherent Vice", de Paul Thomas Anderson, avec Joaquin Phoenix, Reese Witherspoon, Benicio del Toro, Owen Wilson, sorti le 4 mars 2015.

LIRE LA SUITE
Clémentine Goldszal
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.