• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

"Her" : Spike Jonze nous laisse sans voix

"Her" : dingue de son ordi et... de la voix de Scarlett Johansson

Spike Jonze n’a vraiment peur de rien. La preuve : dans "Her", un film inventif et délirant, le cinéaste met en scène Joaquin Phoenix qui tombe amoureux de son… ordinateur. Résultat : une merveille qui surprend du premier au dernier plan.

Los Angeles, dans un futur pas si lointain. Theodore ne sourit pas à la vie et il a de très bonnes raisons pour cela. Plaqué par sa copine il y a peu, le héros inconsolable cohabite avec sa solitude, une nouvelle compagne fidèle qui l’accompagne chaque jour dans son job et lors de chaque soirée interminable dans son appartement désormais beaucoup trop grand pour lui. Un jour, divine surprise, quelque chose se produit dans sa triste existence. Une rencontre affolante ? L’apparition d’une fille qui s’apprête à chambouler son destin ? Oui, en quelque sorte. Sauf que cette dernière, qui répond au doux prénom de Samantha, n’est en rien une héroïne de chair et de sang, mais un programme informatique révolutionnaire, doté d’une vraie personnalité, de vrais sentiments, d’une vraie voix féminine. Et sutout, elle sait s’adapter à la personnalité de chaque utilisateur. Entre Theodore, derrière ses écrans, et Samantha, à l’intérieur de l’ordi et du smartphone, débute une "vraie" histoire, avec ses moments de complicité, ses fous rires, ses fâcheries, ses crises de jalousie et même ses affects érotiques…

L’ultramoderne solitude et le règne sans partage de la virtualité toute puissante… Avec Her, son nouveau film très stimulant, Spike Jonze (déjà auteur du génial Dans la peau de John Malkovich) prouve que son imaginaire, un tantinet paranoïaque, affiche une forme resplendissante.

En dépeignant un univers (à peine) futuriste où l’obsession numérique et la connexion permanente se substituent aux échanges avec son prochain et sa prochaine, le cinéaste signe un film à la fois désopilant (l’esprit de sérieux n’est pas le genre de la maison) et un tantinet flippant (le fond de l’affaire n’a rien de frivole) qui touche juste sans jamais s’abîmer dans la théorie en images. Dans ce film inclassable, sorte de comédie romantique tordue où le rôle de la fille est squatté par un logiciel, le cinéaste gagne sur tous les tableaux : intelligence du scénario, invention des dialogues, inspiration de la mise en scène et, last but vraiment not the least, direction d’acteurs puisque Spike Jonze a réuni Joaquin Phoenix (moustachu, timide, touchant) et Scarlett Johansson, impeccable dans le rôle de… la voix de Samantha. Une bonne raison supplémentaire de se ruer dans les salles pour découvrir et écouter ce film délicieusement singulier.



"Her", de Spike Jonze, avec Joaquin Phoenix, Scarlett Johansson, Amy Adams, Rooney Mara… Sortie le 19 mars.

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.