• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

"Eden" : quand les Daft Punk étaient petits

"Eden" : quand les Daft Punk étaient petits

La French Touch comme on ne l’avait jamais vue… Dans son nouveau film, Mia Hansen-Løve met en scène les débuts de la scène électro française et retrace l’itinéraire compliqué d’un jeune DJ qui rêve de gloire. Résultat hypnotique et émouvant.

Paris, début des années 90. Paul, un lycéen qui se contrefout de ses études, ne pense qu’à la musique et à faire la fête avec ses potes. Ça tombe bien : l’époque connaît une effervescence certaine et les nuits de la capitale (et de sa banlieue) battent au rythme des premières déflagrations de l’électro. Avec son meilleur ami, Paul consacre toute son énergie à faire son trou dans la nébuleuse de la French Touch débutante et y parvient. Au cours de la décennie 90, le DJ inventif s’agite dans les clubs parisiens renommés, devient une star de la scène française et est même invité aux Etats-Unis pour y montrer au public local de quoi les jeunes gens issus de l’Hexagone sont capables. Parallèlement, Paul vit plusieurs histoires d’amour et de cul avec ses contemporaines. Oui mais voilà : pour lui, seule compte la musique et, sans s’en apercevoir, il laisse plusieurs fois passer sous son nez la chance de s’inventer un avenir. Au risque, quand il ne sera plus si jeune, de se retrouver seul au monde, ou presque…

La French Touch, vue de l’intérieur

Dans Eden, la talentueuse Mia Hansen-Løve (Le père de mes enfants, Un amour de jeunesse) raconte par le menu l’histoire d’un garçon qui frôle la gloire dans ses premières années de DJ, puis, par manque de pot et par mauvais choix, sombre inexorablement dans l’anonymat. Pendant ce temps, ses potes des débuts (en premier lieu, les Daft Punk) triomphent dans tout l’univers, où ils imposent des rythmiques de feu et le port du casque intégral… Pour bâtir son scénario, la cinéaste n’est pas allée chercher sa documentation très loin, puisqu’elle s’est inspirée de l’histoire véridique de son propre frère, Sven Løve, DJ réputé de la scène parisienne dans les années 90, mais qui ne connut pas par la suite le destin faramineux de ses pairs. Résultat : une fiction hypnotique et émouvante (génialement interprétée par Félix de Givry, Pauline Etienne, Vincent Macaigne, Laura Smet et consorts) qui, sur une décennie, raconte à la fois l’histoire d’un garçon qui reste à quai et celle d’une génération dopée aux rythmes trépidants et… à beaucoup d’autres choses. Malgré quelques longueurs (le film dure 2 h 11), Eden n’est pas loin de ressembler à un paradis pour tous ceux que la musique turlupine. Quant aux autres, ils ne vivront pas un enfer en découvrant ce film qui zoome avec une belle énergie sur le désir frénétique de secouer sa vie et son corps dans tous les sens.

"Eden", de Mia Hansen-Løve, avec Félix de Givry, Pauline Etienne, Hugo Conzelmann… Sortie le 19 novembre.

LIRE LA SUITE
Olivier De Bruyn
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.