• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Quand le cinéma voit double

Audrey Tautou dans "Coco avant Chanel"

Une aristocrate qui chante faux sans le savoir… Dans Florence Foster Jenkins, avec Meryl Streep et Hugh Grant, Stephen Frears raconte la même histoire que Xavier Giannoli l’an passé dans Marguerite, incarné par Catherine Frot. Un radotage qui n’est pas une première dans l’histoire récente du cinéma. "Flashbacks".

1. Coco vs Chanel

Biopic, mon amour. Mon double amour… En avril 2009, Audrey Tautou déboule sur les écrans en Coco Chanel et, dans le film signé Anne Fontaine (Coco avant Chanel), incarne à merveille la couturière révolutionnaire. Gros succès dans les salles avec plus d’1 million d’entrées. En décembre de la même année, c’est Anna Mouglalis qui s’y colle dans Coco Chanel & Igor Stravinsky, mis en scène par Jan Kounen. Bilan : un échec artistique et un plantage au box office (100.000 entrées). Le radotage est un sport de combat.

2. Les liaisons sont deux fois dangereuses

Les relations sulfureuses entre la Marquise de Merteuil, le Vicomte de Valmont et la jeune et fraiche Cécile de Volanges. En l’an 1989, Stephen Frears (déjà lui !) dégaine le premier. Dans Les liaisons dangereuses, le cinéaste anglais signe une adaptation stylée du classique de Choderlos De Laclos et dirige un imparable trio d’acteurs : Glenn Close, John Malkovich et Michelle Pfeiffer. Rebelote la même année dans Valmont, signé par un autre grand cinéaste : Milos Forman, qui radote en mettant en scène Annette Bening, Colin Firth et Meg Tilly. Fait rare dans l’histoire des doublons : les deux films sont excellents.

3. Des boutons sur deux fronts

Le radotage made in France dans toute sa splendeur… En l’an 2011, deux cinéastes entreprennent de signer le remake d’un grand classique du cinéma français signé Yves Robert en 1962. D’un côté Yann Samuell avec La guerre des boutons (sortie le 14 septembre), où "brillent", Eric Elmosnino, Mathilde Seigner et Fred Testot. De l’autre La nouvelle guerre des boutons (sortie le… 21 septembre) où figurent Laetitia Casta, Guillaume Canet et Kad Merad. Et alors ? Alors match nul, vraiment nul, puisque les deux films, au box-office, afficheront à peu près le même score, autour de 1,5 millions d’entrées.


4. Saint Laurent voit double

Biopic, mon amour. Mon double amour (bis)… En janvier 2014, Pierre Niney déboule sur les écrans dans la peau de Yves Saint-Laurent et, dans le film signé Jalil Lespert (Yves Saint-Laurent), incarne à merveille le couturier révolutionnaire. En septembre de la même année, c’est Gaspard Ulliel qui s’y colle dans Saint-Laurent mis en scène par Bertrand Bonello. Bilan : deux films stimulants, quoi que redondants où, aux côtés des deux acteurs principaux, les seconds rôles brillent de mille feux : Guillaume Gallienne et Charlotte Le Bon dans le premier film, Jérémie Renier, Léa Seyoux et Louis Garrel dans le second.

5. Marguerite et Florence

New York, 1944. Florence (Meryl Streep) ne jure que par la musique, les mondanités, ses bonnes œuvres et son époux : un aristocrate anglais (Hugh Grant) qui tente de la protéger des moqueries de ses contemporains. Ces dernières ne manquent pas et pour cause : dingue de chant, Florence se croit une soprano d’exception, alors qu’elle chante horriblement faux… L’argument vous rappelle quelque chose ? Logique : dans Florence Foster Jenkins, Stephen Frears (encore lui !) s’inspire de la même histoire vraie que Xavier Giannoli dans Marguerite, fiction qui a valu en février dernier un César de la meilleure actrice à Catherine Frot. Même si le film d’aujourd’hui souffre de la comparaison avec son prédécesseur, il entraine néanmoins dans sa… petite musique, cocasse et émouvante. Comme quoi le radotage n’est pas toujours une punition.

"Florence Foster Jenkins", de Stephen Frears, avec Meryl Streep, Hugh Grant… Sorti le 13 juillet.

LIRE LA SUITE
Par Olivier De Bruyn

Dans cet article :

Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.