• covfefe-GLAM-snippet-LVV

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Octobre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Cannes 2017 : Robert Pattison dans "Good Time", en route vers un prix ?

Cannes 2017 : Robert Pattison dans "Good Time", en route vers un prix ?

Dans "Good Time", le film américain des frères Safdie, Robert Pattinson incarne un braqueur de banque qui tente de sauver de la déroute son frangin mal-en-point. Un rôle âpre et sauvage qui pourrait bien lui valoir un prix dimanche prochain.

New York, son bruit et sa fureur, très loin des bars branchés et huppés de Manhattan. Deux jeunes mecs s’introduisent dans une banque, réalisent un braquage a priori parfait, mais s’aperçoivent trop tard qu’ils se sont fait berner par une employée et qu’il va leur falloir beaucoup d’imagination et de chance pour échapper aux flics lancés à leurs trousses. Si Connie, la tête pensante du duo, parvient miraculeusement à prendre la fuite, son frère Nick, un quasi demeuré, se fait arrêter. D’abord incarcéré dans une prison, puis hospitalisé, Nick semble condamné par le sort. Mais son frangin fera tout, et même plus, pour le sortir de ce mauvais pas…


Deux frères derrière la caméra et deux frères devant : dans Good Time, Ben et Joshua Safdie, nouvelles stars montantes du cinéma US indépendant, mettent en scène une histoire… de frangins et c’est Ben lui-même qui incarne (très bien) Nick, le braqueur bas de plafond que Connie tente tant bien que mal de protéger, puis de sauver. Mais la principale attraction de ce film noir survolté qui lorgne avec ostentation sur les maîtres du genre (Quentin Tarantino, les frères Coen) est nichée du côté de Connie, interprété magistralement par Robert Pattinson, dans son meilleur rôle à ce jour et de loin. Barbu et hirsute, speedé et prêt à tout pour aider son frère, Connie multiplie les courses échevelées dans les bas fonds de New York, manipule pour lui soutirer des dollars une pseudo girlfriend plus âgée que lui (Jennifer Jason Leigh, impeccable) et se montre tour à tour ignoble et touchant dans son obsession familiale.

Du premier au dernier plan de Good Time, Robert Pattinson, viril et fragile, imprévisible et malin, crève littéralement l’écran et oublie ses poses énervantes de star mal élevée pour littéralement se fondre dans son personnage aux abois. Un grand rôle qui confirme que l’ex icône juvénile de Twilight, après avoir marqué les esprits chez David Cronenberg (Maps to the Stars) et Anton Corbijn (Life, sur James Dean), fait définitivement partie des acteurs américains les plus stimulants de sa génération. 

 

"Good Time", de Ben et Joshua Safdie, avec Robert Pattinson, Ben Safdie, Jennifer Jason Leigh… Sortie le 11 octobre.


Good Time (bande-annonce VO) par PremiereFR
LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.