• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Cannes 2016 : Julia Roberts a-t-elle passé le test cannois ?

Julia Roberts sur le tapis rouge à Cannes

L’actrice foulait hier la Croisette pour la première fois. Du photocall au tapis rouge, ce baptême du feu était l’occasion rêvée de rallumer son "star power". Mais la magie a-t-elle vraiment opéré ?

On l’aime. De Pretty Woman au Mariage de mon meilleur ami, d’Erin Brokovich à Coup de foudre à Notting HillJulia Roberts occupe une place indétrônable aux rayons "comédies romantiques" et "super nanas" de notre imaginaire cinéphile. Son sourire à rendre jaloux l’astre solaire, ses yeux de biche capables de s’embuer en l’espace d’un instant, ses petites moues inimitables, cette capacité à être à la fois bigger than life et toute proche… Mais depuis quelques années, elle n’est plus vraiment dedans. Rôles d’apparat dans de grosses productions peu flatteuses, caméos dans des films saisonniers, jobs alimentaires pour des marques, l’actrice donne l’impression de travailler pour payer ses impôts, quitte à y perdre de sa superbe. Temple du glamour, le Festival de Cannes, où elle descendait pour la première fois afin avec l’équipe du film Money Monster, lui a-t-il rendu son aura de superstar ?

Getty

Epreuve n°1 : le photo call

C’est la première étape dans la journée de tout acteur qui accompagne un film à Cannes : prendre la pose devant un parterre de photographes enragés. Facile pour la Pretty Woman ? Pas vraiment. Première erreur : le choix de la tenue. La grande rousse arborait en effet un improbable tailleur combinaison, assorti d’encombrantes bagues d’oreille. Cet étrange accoutrement jurait avec les petites robes printanières de la réalisatrice du film Jodie Foster et de l’actrice Caitriona Balfe. Certes, Julia n’a jamais été très portée sur la mode (on ne compte plus ses fashion faux pas). Mais on attendait quand même un peu mieux pour sa première apparition cannoise. Autre bémol : l’attitude. Aux côtés d’un George Clooney comme un poisson dans l’eau, Julia donnait plutôt l’impression d’un lapin dans les phares d’une voiture. Intimidée, l’actrice évoquait une première communiante, pas une star en activité depuis 30 ans. Mignon, mais un peu décevant.

Sony Pictures Releasing GmbH

Epreuve n°2 : le film

Deuxième étape, cruciale : la présentation du film aux journalistes. Money Monster, c’est histoire de l’animateur d’une émission de conseils en boursicotage (Clooney) pris en otage en direct par un jeune actionnaire ruiné, sous les yeux de sa productrice ange-gardien (Roberts). Pitch musclé, budget hollywoodien, réalisatrice prestigieuse (Jodie Foster), casting en or : le film avait tout pour séduire. Mais Money Monster s’est avéré une fable balourde sur les vices du système financier. Pire, Julia Roberts doit s’y contenter du rôle sans relief de la collègue pro et dévouée. Présentées comme un évènement, ses retrouvailles avec son vieux pote George Clooney, douze ans après Ocean’s Twelve, ne font guère d’étincelles. Et Julia, qui passe deux heures assise à froncer les sourcils, a l’air de s’ennuyer autant que nous. Carton jaune.

Epreuve n°3 : la montée des marches

C’est l’épreuve reine, le moment de vérité, la vitrine internationale du Festival. Là, il ne fallait vraiment pas se louper. Sculpturale dans une robe noire décolletée-drapée, rehaussée d’une émeraude grosse comme un poing, Julia a (enfin) visé juste. En optant pour l’élégance classique, l’actrice a convié à la fête les fantômes de l'Âge d'or hollywoodien, cette époque où le mot star était à son zénith. Mais pour prouver qu’elle reste malgré tout les pieds sur terre, elle n’avait pas de chaussures sous sa robe. Divine mais pas évanescente, rayonnante autant qu’espiègle : sur les marches cannoises, on a enfin retrouvé la Julia que l’on aime. Celle qui parvient à rester starissime tout en nous rappelant qu’on fond, elle s’en fout.  

À lire aussi

"The Secret in Their Eyes" : le premier trailer avec Julia Roberts et Nicole Kidman

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.