• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

"Bird People" : Oh my Josh (Charles) !

“Bird People” : Oh my Josh (Charles) !

Acteur que l'on avait adoré dans "The Good Wife", Josh Charles est à Cannes pour présenter le magnifique "Bird People" de la Française Pascale Ferran. On s’est arrangé pour croiser notre idole.

Après cinq saisons à jouer le rôle de Will Gardner dans The Good Wife, on ne s'attendait pas à retrouver Josh Charles à Cannes dans un film d’auteur français. Pourtant, entre l'Américain et nous, c’est une longue histoire d’amour. On le rencontre pour la première fois à l’orée des années 90 dans Le Cercle des poètes disparus, pour tomber amoureuse de lui cinq ans plus tard dans Deux garçons, une fille, trois possibilités, la rom-com sexy qui chavira notre cœur d’ado romantico-grunge. Après les rendez-vous s’espacent, brèves mais intenses. Deux saisons de la série d’Aaron Sorkin Sports Night, des retrouvailles dans l’excellent psy-show In Treatment… Depuis 2009, notre relation s’était stabilisée grâce à The Good Wife, où Josh, dans la peau du collègue incestueux d’Alicia, n’avait rien perdu de son charme rayonnant.

Aujourd’hui, l’acteur revient dans Bird People de Pascale Ferran, brillante allégorie du monde globalisé, présentée à Un Certain Regard, où il joue un Américain en transit à Roissy dont la vie va basculer. Mais que fait donc notre New-Yorkais préféré chez la réalisatrice de Lady Chatterley ? "C’est ce que je me suis demandé quand on m’a appelé !", s’exclame Josh en personne après nous avoir chaleureusement serré la main. "J’étais intrigué et flatté. J’ai trouvé le scénario très audacieux. En tant qu’acteur, j’avais envie de sortir de ma zone de confort, et travailler dans un pays étranger avec quelqu’un qui ne parle pas la même langue représentait un défi que j’avais envie de relever." Le challenge est d’autant plus grand que ce rôle d’homme en crise, enfermé dans sa chambre d’hôtel, nécessite une vaste gamme d’émotions. "Finalement ça m’a aidé d’être étranger sur le tournage. Etre entouré de gens qui s’exprimaient dans une langue que je ne comprenais pas créait un sentiment d’isolement presque méditatif, qui m’a permis de me concentrer sur l’exploration du personnage."

Dans la première partie de Bird People, film conçu comme un dyptique, Josh Charles est de tous les plans, filmé avec une passion manifeste par la méticuleuse Pascale Ferran. "Quand nous nous sommes rencontrés, elle m’a dit qu’elle m’avait vu dans In Treatment et que je lui étais resté en tête." Coup de foudre confirmé par la réalisatrice, rencontrée à Paris quelques jours auparavant. "Je l’avais trouvé formidable et je n’arrêtais pas de repenser à lui. Quand nous nous sommes rencontrés à New York, il y a eu une connexion immédiate. Je ne sais pas pourquoi, pourquoi lui… C’est étrange non ?" Pas tant que ça : Josh Charles fait partie de ces acteurs à la séduction subtile, qui, revus de loin en loin, finissent pas nous être familiers.

C’est aussi que ce fou de théâtre et de littérature est un garçon authentiquement modeste, qui n’a pas hésité à baisser ses prétentions salariales pour participer à Bird People. Ce qui a motivé l’acteur - qui rêve aussi de réaliser (il a déjà mis en boîte trois épisodes de The Good Wife) - c’est avant tout l’aventure artistique, loin de ses repères habituels. "A la télé américaine, on tourne seize heures par jour. Sur Bird People, les journées étaient moins longues mais plus denses, on travaillait plus vite, et j’ai trouvé ça très stimulant. Et puis Pascale est extrêmement précise dans ce qu’elle veut et attentive pendant les prises. Du coup je me suis senti en sécurité, prêt à prendre des risques." Le résultat : un film intense et revigorant, où le destin de Gary/Josh s’articule, dans une soudaine rupture de registre, à celui d’une jeune femme de chambre incarnée par Anaïs Demoustier. "Ca ne ressemble à rien de ce que j’ai pu voir", s’enthousiasme l’acteur, qui vient de découvrir le film terminé à Cannes. Ça parle du rapport entre le groupe et les individus, d’un monde où plus on est connectés moins on est réellement connectés… Il y a plein de niveaux de lecture différents dans le film. Je suis très fier d’en faire partie."

L’interview s’achève et la question nous brûle les lèvres : où, et surtout quand, reverrons-nous Josh ? A la télévision, au cinéma, derrière la caméra ? "Je vais faire un peu de tout. J’ai participé à quelques épisodes du show comique d’Amy Schumer, je réaliserai un autre épisode de The Good Wife l’année prochaine, j’aimerais aussi faire une pièce à New York… Surtout je cherche un projet qui me permette de me remettre en danger. Ce qui m’excite, c’est l’inconnu."

"Bird People", de Pascale Ferran avec Anaïs Demoustier, Josh Charles. Sortie le 4 juin.

LIRE LA SUITE
Caroline Veunac
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.