• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

“A Bigger Splash” : attention film hot !

“A bigger Splash” : attention film hot !

Dans "A Bigger Splash", Luca Guadagnino signe le remake d’un classique : "La piscine", de Jacques Deray, et dirige des acteurs impériaux : Tilda Swinton, Dakota Johnson, Matthias Schoenaerts...

Sous le soleil, exactement. Marianne Lane, une star du rock célébrée partout dans le monde pour ses talents électriques, passe ses vacances avec son mec, Paul, sur l’île de Pantalleria. Un petit bijou de la Méditerranée où elle est à l’abri de tout. Erreur ! Non contente de souffrir d’une extinction de voix (un souci pour une rockeuse), Marianne voit soudainement débarquer Harry en ces lieux enchanteurs : un producteur musical qu’elle connaît bien. Et pour cause puisque ce dernier, fut son amant il y a quelques années... Harry, le tempérament explosif, déboule pour des raisons mystérieuses sur l’île et est accompagné de sa fille d’une vingtaine d’années : Pénélope, une sorte de bombe qui ne tarde pas à tomber sous le charme ombrageux de Paul. Harry, lui, semble bien décidé à séduire de nouveau Marianne, son ex. Les quatre personnages entament une cohabitation qui, vu les circonstances, ne sera évidemment pas de tout repos.

L’argument de A Bigger Splash vous rappelle quelque chose ? Rien d’étonnant, puisque, dans son nouveau film, le cinéaste italien Luca Guadagnino s’inspire librement d’un grand classique du cinéma français : La piscine, de Jacques Deray. Une fiction torride incarnée en son temps (1969) par un quatuor ultra sensuel : Romy Schneider, Alain Delon, Maurice Ronet, Jane Birkin… Si le film d’aujourd’hui reste fidèle aux thèmes de son modèle (en gros : le sexe, le désir, la manipulation et l’infidélité), il situe l’action de nos jours et décortique les pulsions et névroses de ses personnages en ne jouant jamais au petit jeu de la décalcomanie vintage. Même si A Bigger Splash traine parfois en longueur et n’égale pas son prédécesseur, le film compte néanmoins quelques sérieux atouts dans son jeu. En premier lieu : ses acteurs, judicieusement choisis et de toute évidence enchantés - on les comprend ! - de tourner sur cette île bénie des Dieux. Dans A Bigger Splash, les mâles en sueur assurent leur job avec toute la compétence requise - Ralph Fiennes dans le rôle du cabotin Harry, Matthias Schoenaerts dans celui, viril et mutique, de Paul - mais ce sont surtout les filles qui méritent que l’on s’attarde sur leur cas. Tilda Swinton (Marianne), impeccable comme toujours, prouve qu’elle n’a pas besoin de parler pour séduire. Quant à sa cadette Dakota Johnson, 26 ans, elle démontre dans la peau bronzée de Pénélope, un an après ’adaptation cinématographique de 50 nuances de Grey, qu’elle n’est pas condamnée à l’érotisme navrant, mais qu’elle sait incarner pour de vrai le trouble et l’émoi. Une bonne nouvelle.

"A bigger Splash", de Luca Guadagnino, avec Tilda Swinton, Dakota Johnson, Matthias Schoenaerts … Sorti le 6 avril.

LIRE LA SUITE
Olivier De Bruyn
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.