• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

"9 mois ferme" : quand Dupontel dévergonde Kiberlain

9 mois ferme, de Albert Dupontel, avec Sandrine Kiberlain, Albert Dupontel, Nicolas Marié… Sortie le 16 octobre

Albert Dupontel repasse derrière et devant la caméra pour "9 mois ferme", comédie décalée dans laquelle il donne la réplique à Sandrine Kiberlain. Que vaut son nouveau film ? Glamour vous dit tout.

Le Palais de justice de Paris, un endroit où le fou rire est a priori sévèrement prohibé. Ariane Felder (Sandrine Kiberlain), juge d’instruction très austère et célibataire très endurcie, n’a de toute façon aucune raison de rigoler. Et pour cause. Alors qu’elle ne se souvient aucunement avoir accompli des galipettes érotiques ces derniers mois, elle apprend… qu’elle est enceinte. Pire encore : des tests de paternité lui révèlent que le géniteur de l’enfant n’est autre que l’affreux Bob (Albert Dupontel), un psychopathe ahuri soupçonné d’avoir commis des crimes atroces.

La juge et le serial killer se seraient-ils croisés et "aimés" une nuit de Saint-Sylvestre, quand la sage Ariane, ivre morte, était pour une fois sortie de ses tristes gonds ? La juge coincée et le meurtrier présumé cherchent à démêler le vrai du faux et entament une relation tordue, pour le moins surprenante.

Dans sa carrière de cinéaste (Bernie, Le vilain, etc), Albert Dupontel a toujours plébiscité la comédie déjantée et le dynamitage du politiquement correct. Au risque, pas toujours évité, de donner naissance à des fictions où les outrances trash, à force de jouer des coudes, usaient un tantinet les résistances.

Bonne surprise : dans 9 mois ferme, le metteur en scène, également acteur principal, a beau cultiver sa passion pour le mauvais goût, il fait preuve d’une inspiration bien plus stimulante que dans ses films antérieurs. Rythme d’enfer et humour ravageur, dans son petit dernier, Dupontel nous entraîne dans une comédie survitaminée où il s’amuse avec les innombrables maladresses de ses personnages, concocte des situations absurdes, cisèle des dialogues explosifs et passe tous les genres du cinéma à sa moulinette : la comédie romantique, le polar, le film de serial-killer…

Au final, il crée une romance destroy, où l’acteur-réalisateur, décidément très en forme, a l’excellente idée de convoquer à ses côtés Sandrine Kiberlain, épatante dans la peau de la "prude" Ariane. Aucune raison de ne pas se poiler avec elle dans la meilleure comédie française de la saison.

Voir la bande-annonce dans la rubrique vidéo de Glamour.fr.

"9 mois ferme", d'Albert Dupontel, avec Sandrine Kiberlain, Albert Dupontel, Nicolas Marié… Sorti le 16 octobre.

LIRE LA SUITE
Olivier De Bruyn
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.