• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

5 raisons de devenir fan de Virginie Efira

5 raisons de devenir fan de Virginie Efira

Elle tombe amoureuse d’un "mini" Jean Dujardin dans Un homme à la hauteur et ne cesse de surprendre. Zoom sur Virginie Efira, l’actrice qui monte dans le cinéma français.

Elle a tout d'une grande

Ne pas se fier au titre ! Dans Un Homme à la hauteur, le nouveau film de Laurent Tirard, le héros, Alexandre, mesure… 1 m 36. Incarné par Jean Dujardin, impitoyablement miniaturisé par les effets spéciaux, Alexandre parvient néanmoins à séduire Diane, avocate de talent et depuis peu célibataire. Dans la peau de cette dernière : Virginie Efira, sensuelle, combattive, prête à tout pour assumer ses désirs. Une nouvelle partition en or pour la comédienne belge qui, depuis quelques années, enchaîne les rôles marquants : cougar courageuse dans 20 ans d’écart, de David Moreau, amoureuse solitaire dans Caprice, de Emmanuel Mouret, prolo incandescente dans Une famille à louer, de Jean-Pierre Améris, frangine énervée dans Et ta sœur, de Marion Vernoux. On en passe. Si Un homme à la hauteur séduit et amuse dans ses meilleurs moments, il le doit avant tout à l’actrice, qui rayonne du premier au dernier plan. 

Elle choisit bien ses rôles

Les partitions de potiche et de jolie plante décorative, très peu pour elle ! Malgré son passé à la télévision, côté Nouvelle Star, Virginie Efira n’a pas attendu longtemps avant de décrocher des rôles dignes de ce nom. Des personnages de filles volontaires qui ne se laissent pas marcher sur les escarpins."J’apprécie les comédies romantiques qui mêlent l’humour et une certaine gravité, dit-elle. Il y a toujours quelque chose qui se brise dans les mécaniques romanesques de mes films. Tant mieux car je cherche à éviter les chemins trop balisés."

Le Pacte

Elle va enchanter Cannes

Une fois achevée la promotion de Un homme à la hauteur, Virginie Efira va prendre la direction du Festival de Cannes où elle fera deux fois parler d’elle. D’abord dans Victoria, de Justine Triet (présenté à "La semaine de la critique") où elle donne la réplique à Vincent Lacoste. Ensuite dans Elle, le film sulfureux de Paul Verhoeven (en compétition) où elle dialogue avec Isabelle Huppert et Laurent Lafitte. L’actrice, qui adore Hitchcock et Scorsese, connaît ainsi, à 38 ans, une forme de consécration dans le temple du cinéma. Ce n’est que justice.

Elle fait de vrais choix

Et elle ne s’arrêtera pas en si bon chemin. On la retrouvera dans quelques mois dans un autre film, un drame cette fois : Pris de court, de Emmanuelle Cuau. Elle y incarne une héroïne au chômage, qui ne dit rien de sa situation à ses proches. Bonne nouvelle : si Virginie Efira plébiscite les comédies, elle aime musarder dans tous les genres du cinéma. "Moi qui viens de la télé, explique-t-elle, je me retrouve aujourd’hui à jouer dans des films divers et ambitieux. Comme quoi, les choses ne sont pas si cloisonnées dans le cinéma français. Tant mieux !"

Getty

Elle aime se renouveller

Comédies populaires ou drames, petits ou gros budget : Virginie Efira joue à fond la carte de l’éclectisme. Et elle est bien décidée à poursuivre sur cette voie, pourvu que les films et les rôles en valent vraiment la peine. "J’aime le renouvellement, affirme-t-elle. Cela vaut pour l’actrice et pour la femme que je suis. Il ne faut jamais s’endormir. Et il faut veiller à ne pas endormir les autres.". Excellente idée !

"Un homme à la hauteur", de Laurent Tirard, avec Virginie Efira, Jean Dujardin… Sorti le 4 mai.

 

LIRE LA SUITE
Olivier De Bruyn
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.