• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

3 questions à Kristen Wiig, la comique made in USA

Kristen Wiig : "Je ne connais personne d’aussi paumé dans la vie"

La grange gigue de la comédie américaine ressurgit avec "Imogene", un petit film indé jumeau de "Mes Meilleurs Amies", la bombe qui l’a révélée au grand public il y a deux ans. Interview.

Kristen, après le carton de Mes Meilleures Amies, on s’attendait à vous voir tenir la vedette de gros films populaires…
Désolé de vous décevoir ! A vrai dire, on ne m’a rien proposé de vraiment emballant après ça. Enfin, si : je devais jouer la petite amie de De Niro dans Comedian de Sean Penn, un film cruel sur le monde du stand up, une sorte de fausse suite de La Valse des Pantins de Scorsese. Mais le financement a échoué et le film ne se fera pas… Puis je ne voulais pas me lancer dans la suite de Mes Meilleures Amies, même si tout le monde a essayé de me convaincre du contraire ! On n’est pas obligés de faire une suite à tout.

Dans Imogene, vous jouez encore une femme-épave qui perd tout et retourne vivre chez sa mère. Ces personnages à la dérive, vous les aimez ? 
Je ne connais personne d’aussi paumé dans la vie qu'Imogene, mais pour moi la comédie se trouve là : dans la souffrance ordinaire, dans des abymes de noirceur. Les héroïnes de Mes Meilleures Amies et Imogene sont des ratées complètes qu’on aime voir triompher de leur malheur… C’est vrai que les deux films sont très proches, ils étaient en développement au même moment. On a d’ailleurs dû modifier le script de Mes Meilleurs Amies pour qu’il ne marche pas trop sur les plates-bandes de Imogene. Et inversement.

Est-il possible que vous soyez arrivée trop tard dans la course ? Trop tard pour devenir une star…
Je pense que c’est plus que probable. Déjà dans le Saturday Night Live je me sentais vieille : j’ai intégré l’émission à l’âge de 30 ans et j’étais entourée de jeunes pousses de 20-25 ans. Aujourd’hui j’en ai 39 et, si l’on en croit les critères de beauté à Hollywood, c’est précisément l’âge où il devient difficile de trouver du travail pour des actrices qui ne s’appellent pas Meryl Streep… C’est le moment où je débute ma carrière donc oui, il y a sans doute un problème de timing. Mais ce n’est pas grave, ça ne me dérange pas. J’aime rester dans l’ombre de petits films artisanaux, j’aime le petit cinéma. J’espère juste pouvoir continuer à faire ces films-là…

LIRE LA SUITE
Benjamin Rozovas
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.