• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Beauté : les tendances des 90's font leur come-back

La bouche bordeaux Les mèches de couleur Le serre-tête zig-zag Le bindi 8

Il va falloir s'y faire. Ces coiffures et maquillages que l'on trouvait has been il y a 5 ans sont en train de faire leur grand retour. Si, si ! Entre make-up artists et coiffeurs des défilés et les people, tous sont unanimes : les années 2010 seront celles du retour des 90's. Mais dans des adaptations plus modernes, évidemment. Mode d'emploi en images.

LIRE LA SUITE
1 /8

La bouche bordeaux

La bouche bordeaux

La version 90's : Neve Campbell dans Sexcrimes, était pile poil dans la tendance de l'époque. On adorait arborer un teint diaphane et miser sur une bouche bien foncée pour jouer les contrastes. Evidemment, la chose n'est plus d'actualité, mais Neve avait le mérite de bien la porter. Mais elle peut dire merci au filtre photo qui a rendu sa peau bien jaune.

La version 10's : sur le défilé Rebecca Minkoff, la bouche bordeau s'affiche sur un teint légèrement hâlé. On préfère cette version, nettement moins gothique et plus harmonieuse.

2 /8

Les mèches de couleur

Les mèches de couleur

La version 90's : lorsque L'Oréal Paris débarque avec ses mascaras pour cheveux, les Créamèches, la folie est totale, la rupture de stock officielle en quelques semaines. Les couleurs sont radicales (bleu, or, rouge...) et la tenue plutôt bonne pour l'époque. Mais au bout d'un shampooing, la couleur avait disparu.

La version 10's : pour avoir des mèches de couleur, on peut désormais miser sur les Hair Chalks de L'Oréal Profesionnel. La gamme de teintes est bien plus large mais surtout, le produit permet une tenue jusqu'à 3 shampooings.

3 /8

Le serre-tête zig-zag

Le serre-tête zig-zag

La version 90's : quand on voulait un peu donner de volume et de style à une crinière lâchée, on misait dans les années 1990 sur le serre-tête zig-zag, comme ici Sabrina, l'apprentie sorcière. Il venait griffer notre crinière et se faisait très à l'aise quelques jours après notre shampooing pour masquer les racines grasses. Mais jugé has been, il disparu au début des années 2000.

La version 10's : sur le défilé Helmut Lang, l'outil est le même que dans les 90's, mais son application est bien différente. Oubliez les tenues colorées voire bariolées qui accompagne l'accessoire capillaire. On reste minimal et graphique pour accentuer le côté géométrique du serre-tête.

4 /8

Le bindi

Le bindi

La version 90's : Gwen Stefani a été une des figures de proue de la tendance "bijou de peau" dans les 90's. Preuve avec l'utilisation de ce bindi, accompagné de pierreries tout au-dessus de la ligne de sourcil. Et pour faire oublier l'esprit Bollywood de cette tendance, elle porte tout cela avec les cheveux bleus.

La version 10's : Selena Gomez arbore une mise en beauté similaire à celle de Gwen Stefani mais en nettement plus épurée et dans des couleurs en harmonie avec sa carnation. Et là, plus question de casser l'esprit indien de la mise en beauté, il est plutôt totalement assumé.

5 /8

Les dreadlocks

Les dreadlocks

La version 90's : pour s'encanailler, Jennifer Aniston a osé les dreadlocks sur le tapis rouges des Emmy Awards de 1999. Une tendance plutôt répandue puisque Brooke Shields l'avait également adoptée. Un geste de rebellion typique de l'époque.

La version 10's : les dreadlocks oui, mais pas n'importe comment. Lors du defilé Chanel automne-hiver 2014, les tops ont arboré un mélange de cheveux froissés et de morceaux de tweeds piqués dans une queue-de-cheval basse.

6 /8

Le khôl noir sous l’œil

Le khôl noir sous l’œil

La version 90's : les années 1990 étaient celles du grunge. Et pour se donner un air négligé sans l'être vraiment, rien de mieux qu'une bonne couche de crayon noir à dégradé sous les yeux, comme le portait Winona Ryder.

La version 10's : les podiums ont signé le grand retour du khôl noir sous l'oeil, comme ci-contre sur le défilé TopShop Unique. Ici, peu de différence par rapport aux 90's, sauf qu'on le porte sur un teint moins blanc qu'à l'époque, mais pas sur un teint caramel non plus. Il faut trouver un juste milieu.

7 /8

La french manucure

La french manucure

La version 90's : à l'époque de Clueless, Alicia Silverstone savait montrer son raffinement et son élégance grâce à sa french manucure dessinée sur ongles longs et carrés. Une manucure qui 10 ans plus tard est devenu la signature des cagoles et autres beautés refaites américaines.

La version 10's : certes, côté élégance et raffinement sans faille Rihanna n'est pas un modèle de référence. Mais la Barbadienne n'a pas son pareil pour lancer ou relancer des modes. Dernière en date : la french manucure, dans une version light. Les ongles se font très longs, mais le blanc du bout des ongles reste plus soft qu'auparavant. On pourra la copier si, et seulement si, on reduit de moitié la longueur de nos griffes.

8 /8

Le maquillage à effets métalliques

Le maquillage à effets métalliques

La version 90's : lorsqu'Ophélie Winter débarque dans la playlist du Hit Machine avec son clip Shame on you, on a toutes été impressionnées par son maquillage ultra futuriste réalisés avec des fards et empiècement à effet métalliques. Mention spéciale pour ses ongles et surtout pour avoir osé le total look acier.

La version 10's : sur le défilé Christian Dior automne-hiver 2014, le make-up adopte des reflets métalliques, mais de manière très ciblée. Plus question d'être argenté sur les cheveux, les ongles, les yeux et toute autre partie du corps qui pourrait accepter du maquillage. Dans notre décennie actuelle, on cible une zone et une seule et si possible les yeux. Mais les ongles sont aussi une bonne option.

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.