• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Beauté : ce qu'on retient de la Fashion Week de Paris

Le fard à paupières rouge chez Louis Vuitton La bouche lustrée chez Miu Miu L Les dreadlocks en tweet chez Chanel 28

Eye-liner graphique et bi-colore, crinière ultra glamour... Découvrez les mises en plis et autres make-up qui feront l'hiver 2014-2015.

LIRE LA SUITE
1 /28

Le fard à paupières rouge chez Louis Vuitton

Le fard à paupières rouge chez Louis Vuitton

Chez Louis Vuitton, on donne du caractère et de la chaleur au regard en appliquant dans le creux de paupières une ombre rouge très foncée, presque rouge noir. Hot !

2 /28

La bouche lustrée chez Miu Miu

La bouche lustrée chez Miu Miu

Chez Miu Miu, on aime ce qui brille ! Et pour accompagner un fard à paupières très pailletté, on mise sur un gloss violacé au fini ultra humide, presque dégoulinant. Pas sûr qu'on imite cette prise de partie, mais on salue l'audace.

3 /28

L'eye-liner fluo chez Chanel

L

Sur le défilé Chanel, on mise sur la couleur avant tout ! Chaque mannequin arborait un trait d'eye-liner fluo, tous d'une couleur différente. Ici on vous montre le rose, mais il y a eu du vert, du bleu... Flash !

4 /28

Les dreadlocks en tweet chez Chanel

Les dreadlocks en tweet chez Chanel

Chez Chanel, on la joue hippie super chic avec cette queue-de-cheval très épaisse, truffée de dreadlocks en tweed. Mais du tweed Chanel s'il-vous-plait !

5 /28

La touche gold chez Alexander McQueen

La touche gold chez Alexander McQueen

Comme toujours, Alexander McQueen opte pour un look très, très particulier. Le visage est entièrement resculpté avec une poudre blanche et une autre brune aux reflets rouges. Puis une touche lumière vient surmonter l'ensemble, dorée, déposé dans le coin interne de l'oeil et au-dessus de la lèvre supérieure.

6 /28

La queue-de-cheval crantée chez Valentino

La queue-de-cheval crantée chez Valentino

La queue-de-cheval se réinvente chez Valentino avec ces liens qui viennent la cranter pour un look à l'esprit rétro.

7 /28

Le fard à paupières irisé chez Stella McCartney

Le fard à paupières irisé chez Stella McCartney

Toujours dans la subtilité, le maquillage Stella McCartney sera des plus simples pour l'hiver prochain : un peu de fard à paupières irisé, une pointe de brun en creux de paupière et c'est tout !

8 /28

Le charbonneux 60's chez Saint Laurent

Le charbonneux 60

Chez Saint Laurent, on s'inspire largement de Twiggy pour un charbonneux intense, mis en valeur par une frange de cils épaisse sous l'oeil.

9 /28

Le contouring du regard chez Givenchy

Le contouring du regard chez Givenchy

Après le contouring du visage, qui vise à mettre en valeur les bombés, voici le contouring de l'oeil. Le principe est le même : du fard blanc pour donner du rebondi, un fard foncé pour creuser. Et le regard est mis en valeur avec sutbilité.

10 /28

Halo bleu chez Christian Dior

Halo bleu chez Christian Dior

L'hiver prochain, pas question de porter un halo dégradé ou un smoky réalisé avec finesse. On garde la couleur brute et surtout pas fondu dans la peau.

11 /28

Halo vert chez Christian Dior

Halo vert chez Christian Dior

Après le halo bleu, Christian Dior mise aussi sur le halo vert, beaucoup plus à notre goût. Mais la technique reste la même : une application brute, sans fondre la couleur.

12 /28

Esprit nippon chez Jean Paul Gaultier

Esprit nippon chez Jean Paul Gaultier

Le chignon de ninja reviendrait-il en force ? C'est en tout cas l'option choisie par Jean Paul Gaultier qui l'accompagne d'un make-up ultra graphique qui associe une ligne de sourcil comment dessinée au laser et un eye-liner digne des meilleurs calligraphes.

13 /28

Le khôl noir chez Roland Mouret

Le khôl noir chez Roland Mouret

Chez Roland Mouret, le maquillage revient à ses basiques : crayon khôl noir dans l'oeil et fard à paupières brun pour un regard facilement mis en valeur.

14 /28

Le vernis bleu pelucheux chez Kenzo

Le vernis bleu pelucheux chez Kenzo

Kenzo se lâche côté nail-art, mais reste "portable". Au programme : un vernis à ongles bleu surmonté de fibres pour un effet "barbe à papa", très léger et aérien.

15 /28

L'eye-liner bleu chez Kenzo

L

Chez Kenzo, le regard s'habille avec force et couleur avec cet épais trait d'eye-liner bleu roi, très intense et très graphique.

16 /28

Le fard à paupières lilas chez Chloé

Le fard à paupières lilas chez Chloé

Quand Chloé sort de son éternel maquillage nude, c'est un petit événement. Et quand on voit un fard à paupières aussi coloré, on est à deux doigts de sortir le champagne.

17 /28

Le glowy subtile chez Isabel Marant

Le glowy subtile chez Isabel Marant

Chez Isabel Marant, on n'a jamais été trop fan de maquillage. Et quand on en porte, cela droit rester très discret. Bonne pioche cette année avec une touche de brillance sous l'oeil qui apporte de la lumière sans se faire voir.

18 /28

La raie au milieu plaquée chez Viktor & Rolf

La raie au milieu plaquée chez Viktor & Rolf

La raie au milieu semble faire un retour fracassant côté coiffure. Mais on ne la porte pas avec beaucoup de volume. Non ! Au contraire, on plaque bien les côtés et on lisse la chevelure en arrière.

19 /28

La queue-de-cheval torsadée chez Céline

La queue-de-cheval torsadée chez Céline

Chez Céline, on hésite entre une queue-de-cheval classique et un chignon. Et pendant que le coiffeur hésite, il crée cet entre-deux : la queue-de-cheval torsadée.

20 /28

Le charbonneux arty chez Lanvin

Le charbonneux arty chez Lanvin

Chez Lanvin, on oublie le charbonneux à effet fumé et vaporeux que l'on connait depuis des années. Au contraire, on adopte un smoky brut, comme à peine terminé, et tracé avec de grands coups de crayon jumbo pour les yeux.

21 /28

Les sourcils brossés chez Balenciaga

Les sourcils brossés chez Balenciaga

Chez Balenciaga, on n'a jamais été fan de make-up. On mise surtout sur des choses subtiles, comme ici, le coiffage des sourcils.

22 /28

Le bombé 60's chez Nina Ricci

Le bombé 60

Chez Nina Ricci, la coiffure reste simple et élégante, mais adopte une légère mise en forme pour simplement donner des accents glamour et rétro au look. La bonne idée : faire une raie au milieu et crêper l'arrière pour bomber légèrement la chevelure et donner un esprit très "Bardot" au look.

23 /28

La raie au milieu chez Alexis Mabille

La raie au milieu chez Alexis Mabille

Chez Alexis Mabille, on se fait une crinière ultra volumineuse que l'on sépare ensuite en deux selon une raie au milieu des plus basiques. Une coupe qui n'est pas sans rappeler la période hippie et glamour des 70's. Et ce n'est pas pour nous déplaire !

24 /28

Le trait façon gouache chez Dries Van Noten

Le trait façon gouache chez Dries Van Noten

Pourquoi prendre le temps de se faire un oeil charbonneux travaillé quand on peut se faire un simple trait épais, comme fait au pinceau de peintre ? Oui, pourquoi... Pour avoir quelque chose de subtile peut-être.

25 /28

Les cils 60's chez Rochas

Les cils 60

Les cils façon Twiggy semblent largement revenir à la mode pour l'hiver prochain. Preuve avec le défilé Rochas et des cils inférieurs regroupés par petits paquets sur une frange supérieure épaisse.

26 /28

L'eye-liner graphique et bicolore chez Anthony Vaccarello

L

Sur un teint nude absolument parfait, on applique chez Anthony Vaccarello quatre traits d'eye-liner. Un noir sur la paupière supérieure qui va de la moitié de l'oeil à la pointe du sourcil, un deuxième, en ras de cils qui se prolonge vers l'extérieur, le troisième, rouge, sous l'oeil et vers le sourcil et le dernier, noir qui souligne le précédent. Un travail de précision !

27 /28

La crinière glamour chez Etam

La crinière glamour chez Etam

Pour réaliser cette coiffure aux ondulations ultra sexy, c'est facile : il faut miser sur de larges rouleaux. On fixe avec de la laque et on assouplit avec un coup de brosse.

28 /28

Le wet look extrême chez Cédric Charlier

Le wet look extrême chez Cédric Charlier

L'effet "wet look" est une tendance que semble particulièrement affectionner les créateurs. Totalement importable dans la vraie vie, ce style doit sûrement être un hommage aux jours où les créateurs se retrouvent sans shampooings... On ne voit pas d'autres explications.

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.