Actuellement en kiosque !

GL cover mag Juin/Juillet 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Comment le piercing au téton est devenu tendance

Comment le piercing au téton est devenu tendance

Longtemps perçu comme vulgaire et rebelle, le "nipple piercing" est aujourd'hui devenu cool. La preuve, même les it girls les plus en vogue ont cédé à la tentation et l'exhibent fièrement. Alors, nouvel accessoire chic ou comble du mauvais goût ?

Rihanna, Kendall et Kylie Jenner, Chiara Ferragni ou encore Bella Hadid… les it girls du moment l’ont toutes adopté et ne s’en cachent pas. L’objet du désir ? Le piercing au téton. Longtemps considéré comme vulgaire et associé à la culture punk, cet accessoire tant redouté fait son grand retour dans le cœur des fashionistas. Aujourd’hui, les stars et blogueuses n’hésitent plus à exhiber fièrement leur bijou en public et sur les réseaux sociaux. Pourtant en 2012, quand on découvrait ceux de Rihanna et Amber Rose, on criait au scandale. Alors, comment le piercing au téton est-il devenu cool en si peu de temps ?

Pour la petite histoire, il entre dans la culture occidentale dès le XIVème siècle, avec le succès du décolleté. Car avant d’être le bijou des rebelles, c’était l’accessoire de luxe prisé par l’aristocratie, qui l’arborait en diamants, or et autres pierres précieuses. "Déjà la reine Isabeau de Bavière portait un bijou au téton. C’était l’époque des poitrines généreuses qu’il fallait absolument montrer", raconte Loïc, tatoueur/pierceur et fondateur du salon Abraxas.

À partir des années 1970 seulement, il se démocratise et plus particulièrement dans la communauté homosexuelle, avant de se créer une réputation sulfureuse."Le piercing de manière générale s'est popularisé avec l'ouverture du premier salon de piercing à New York, puis le bouche à oreille a fait le reste. Ça s’est ensuite propagé dans les milieus"SM" et "underground". C’est quelque chose qu’on ne montrait pas forcément.", explique Loïc.

Aujourd’hui, le "nipple piercing" entre dans les mœurs et fait de plus en plus d’adeptes, en particulier chez les "Millenials", qui prennent exemple sur leurs idoles. La jeune génération n’hésite plus à franchir le pas et le porte sans pudeur sous des vêtements transparents ou moulants pour mieux le suggérer. "Depuis les années 1980-1990, il n’y a plus de gêne, que ce soit pour les filles ou les garçons. Il y a un phénomène de "je fais ce que je veux de mon corps, parce qu’il m’appartient", comme une désacralisation du corps".

Alors, faut-il succomber au phénomène ? Pourquoi pas, à condition d’assumer au quotidien cet objet pas toujours compris (ce qui veut dire, même au travail) et de ne pas tomber dans la vulgarité. Eh oui, on n’est pas toutes des Bella Hadid pour pouvoir se pavaner aux yeux de tous avec un bijou en relief à cet endroit précis, l’air de rien. Cela dit, si l’ampleur que prend le piercing au téton est considérable, on doute de la durée de vie de cette tendance. Alors avant de faire hurler votre mère de peur, pensez-y deux fois.

 

Jetlagged eyes, jetlagged face ???? #TheBlondeSaladGoesToBrazil

Une photo publiée par Chiara Ferragni (@chiaraferragni) le

 

 

My Fav pic of all time???????? #NeededMeVideo

Une photo publiée par @rihnavyuk le

 

 

@thekylieshop

Une photo publiée par Kylie (@kyliejenner) le

Merci à Loïc et Yves-Alex du salon de tatouage/piercing Abraxas.

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.