• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Un tutoriel destiné aux "femmes battues" fait scandale

Un tutoriel destiné aux "femmes battues" fait scandale

Une émission de télévision marocaine a diffusé un tutoriel beauté pour cacher les marques de violences domestiques grâce au maquillage. A l'occasion de la Journée Internationale de lutte contre les violences faites aux femmes le 25 novembre, cette séquence hallucinante a provoqué une vive polémique sur les réseaux sociaux, poussant la chaîne à s'excuser publiquement.

La séquence est surréaliste. À l'occasion de la Journée Internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, la présentatrice de l'émission marocaine "Sabahiyate" a eu la brillante idée de "montrer le type de maquillage à utiliser quand une femme est battue".

Dans la vidéo, une femme faussement tuméfiée est assise dans un fauteuil, tandis que la maquilleuse dévoile ses conseils pour cacher les bleus et autres marques de coups : "Le vert est utilisé à l'aide d'un pinceau pour camoufler la partie rougeâtre", tandis "qu'un correcteur orange puis jaune, puis un fond de teint" permettent de recouvrir un œil au beurre noir, explique-elle de manière totalement décomplexée. "Assurez-vous d'utiliser de la poudre libre pour fixer le maquillage, pour ne pas que les ecchymoses se voient", peut-on même entendre. Avec ce tutoriel, la présentatrice espère ainsi "avoir donné des solutions aux femmes qui ont besoin de ces conseils, afin qu'elles puissent elles aussi continuer à vivre et se rendre à leur travail". Hallucinant.

Difficile de croire, mais l’émission est passée inaperçue le jour de sa diffusion, le mercredi 25 novembre 2016. Heureusement, des internautes ont repéré la séquence postée en replay sur le site internet de la chaîne dès le lendemain. La vidéo a aussitôt provoqué une déferlante de commentaires indignés sur les réseaux sociaux, poussant la chaîne à retirer immédiatement la séquence.
Suite à la polémique, la direction de la chaîne a présenté ses excuses publiquement sur Facebook, en déclarant que "cette rubrique est complètement inappropriée et comporte une erreur d’appréciation éditoriale compte tenu de la sensibilité et de la gravité du sujet de la violence faite aux femmes".

Effarant de voir la violence conjugale dédramatisée à la télévision, quand on sait que c'est la première cause de mortalité chez les femmes dans le monde.

À lire aussi

violence femmes
La première cause de mortalité pour les femmes de 19 à 44 ans est… la violence domestique !

LIRE LA SUITE
Victoria Hidoussi
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.