Actuellement en kiosque !

GL cover mag Juin/Juillet 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Pour ou contre : associer son make-up à sa tenue ?

Pour ou contre : associer son make-up à sa tenue ?

Avec son smoky rose fuchsia associé à sa robe de la même couleur, l’actrice Sophia Bush a fait une apparition remarquée sur le tapis rouge des SAG Awards. Alors, verdict : top ou flop ?

Pas besoin de zoomer sur l'image pour voir le maquillage de Sophia Bush aux SAG Awards. Ce dimanche 27 janvier 2017, l'actrice s'est fait remarquer sur le tapis rouge avec une mise en beauté qui ne passe pas inaperçue. Elle a décidé de tout miser sur les yeux avec un smoky eye rose fluo appliqué en halo façon surligneur, relevé d'un trait violet sous les yeux. Et pour ne rien gâcher, elle a associé son make-up à la couleur magenta de sa robe bustier Marchesa.

Et la réalisation du look est d'autant plus étonnante. Son make-up artist personnel, Patrick Ka, a utilisé différentes teintes de fard à paupières, mais aussi de blush et même de rouges à lèvres pour créer cet effet sur les yeux. "Quand Sophia m'a montré sa robe, je savais instantanément ce que je voulais faire" a-t-il révélé sur le compte Instagram du magazine Allure. Voici notamment la photo qui a inspiré le look :
 
 
En ayant la main légère sur le reste du make-up et en optant pour une queue-de-cheval basse et ondulée effet wet, Sophia Bush a calmé le jeu. Problème : assortir sa robe à son make-up est l'un des plus anciens fashion faux pas. Alors est-ce la révolution ? Sophia Bush a-t-elle tout changé ?
 
 
 
De notre opinion, c'est un poil trop assorti pour que cela fonctionne réellement. Avec une couleur comme celle-ci, mieux vaut jouer le décalage.
LIRE LA SUITE
Victoria Hidoussi
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.