Actuellement en kiosque !

GL cover mag Juin/Juillet 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Mais à quoi sert ce drôle d'objet qui cartonne aux Etats-Unis ?

Mais à quoi sert ce drôle d

Est-ce un épilateur électrique ? Un objet massant ? Un sex toy ? Rien de tout ça ! Cet objet est devenu le must have des beauty addict en quelques jours seulement. Il cartonne Outre-Atlantique et pourrait bientôt débarquer en France. Alors que fait-il ? Réponse ici.

Son nom ? Dermaflash Facial Exfoliating. En clair, pour les non anglophones, il s'agit d'une machine exfoliante pour le visage. Toutes les blogueuses, influenceuses et amoureuses des cosmétiques Outre-Atlantique ne parlent que d'elle. Pire, la chose se vend comme des petits pains, malgré un prix franchement élevé de 189 dollars.

Mais si la marchine cartonne, ce n'est pas parce qu'elle se contente d'enlever les peaux mortes. Non ! Le Dermaflash Facial Exfoliating rase également le duvet du visage. Eh oui ! Il s'agit d'une astuce beauté, vieille comme les starlettes hollywoodiennes, qui consiste à se faire un teint parfait, sans aucune imperfection, en enlevant les poils du visage. C'est selon la légende, ce que pratiquait Marilyn Monroe.

Alors faut-il ou non se raser le visage pour espèrer ne plus avoir le teint terne ? Les avis divergent chez les pros de la beauté. Toujours est-il que pour certaines, c'est devenu un incontournable. Toutefois, il est recommandé de ne pas simplement raser ses poils du visage, mais d'utiliser des lames spéciales (comme celles que proposent Dermaflash Facial Exfoliating), histoire d'éviter de se retrouver avec des poils qui piquent. Ce serait dommage que pour avoir un joli teint, vous deviez vous transformer en cactus.

LIRE LA SUITE
Magali Bertin
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.