• covfefe-GLAM-snippet-LVV

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Septembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Horreur : ces internautes tentent de rendre cool le sourcil wavy

Horreur : ces internautes tentent de rendre cool le sourcil wavy

Parfois, les tendances beauté venues du web vont trop loin. Après l'angoissant "ear strobing" (où le but était de faire ressortir les volumes de son oreille), voici le sourcil wavy, la nouvelle source de nos cauchemars. Images.

Depuis quelques mois, la tendance sur Instagram est d'adopter un coiffage "original" (pour ne pas dire étrange) au niveau de ses sourcils. Sourcil plume, dragon, barbelé... Tout y est passé. Il ne manquait plus que cet élan de créativité ne dérape... C'est désormais chose faite avec cette nouvelle mode de sourcil qui n'a pas vraiment de nom identifié. On l'appellera donc le sourcil wavy. Fini les sourcils à la ligne droite : on veut de la vague, du mouvement... Bref un sourcil qui ondule. Deux façons de l'adopter : soit avec des vaguelettes sur toute la longueur, soit uniquement au niveau des pointes.

La chose est tellement loufoque que l'on pensait qu'il s'agissait d'une mauvaise blague. Mais non. Plusieurs internautes ont tenté le coup, assurant "ne pas vouloir ressembler à tout le monde". Pour le coup, c'est réussi. De notre côté, on préfère se la jouer conventionnel avec un sourcil droit (bouhh ! Rabat-joie) et éviter de regretter l'épilation quasi-intégrale du sourcil qu'impose ce nouveau style. On vous conseille de nous imiter et de simplement regarder ces images, les yeux emplis de doute.



Nous sommes officiellement dépitées.

LIRE LA SUITE
Magali Bertin
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.