Actuellement en kiosque !

GL cover mag Novembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
Inboard

On a atteint le sommet du n'importe quoi avec les Braided Brows

On a atteint le sommet du n

Après la mode incompréhensible des sourcils wavy, les internautes ont réussi à faire pire. C'était pas gagné ! Et pourtant, avec les sourcils tressés, on peut dire qu'on a vraiment atteint une limite.

Voilà. On y est. Internet et ses tendances beauté de l'étrange a totalement disjoncté. Et franchement, on a senti le truc venir peu à peu. Après les sourcils plumes, les sourcils barbelés, et les infâmes sourcils wavy, on pensait pouvoir passer à autre chose. Mais non. On pouvait aller encore plus loin avec cette nouvelle tendance : les braided brows, alias sourcils tressés.

On vous le dit tout de go : nous sommes dubitatives. Non, en fait on est totalement dépité par cette tendance.


Et là normalement vous nous dites : "Mais enfin Glamour, comment est-ce possible de se tresser les poils des sourcils ? Avec des mini-mains ?". Et nous de répondre : "Mais non ! Tout est fait avec... Photoshop !". Oui, désolé de vous decevoir, mais ces sourcils ne sont pas réellement tressés. Ce ne sont que des montages. Certaines personnes ont essayé de maquiller leurs sourcils de manière à mimer un tressage, mais le résultat est objectivement plutôt "bof".



D'autres ont tenté leur chance avec des rajouts de cheveux collés sur les sourcils. Le résultat n'était pas plus fameux.


On espère vraiment que cette tendance du grand n'importe quoi avec les sourcils va s'arrêter là. Car là, nous sommes à bout.
LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.