Actuellement en kiosque !

GL cover mag Février 2018 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
Inboard

Bad Gal Bang : le nouveau mascara de Benefit est-il aussi dingue que prévu ?

Bad Gal Bang : le nouveau mascara de Benefit est-il aussi dingue que prévu ?

Début février 2018, la marque Benefit a lancé son nouveau mascara, Bad Gal Bang, autour d'un énorme plan de com' qui a envahi les réseaux sociaux. Mais le produit en lui-même mérite-il tout ce buzz ? On a testé et on vous dit tout.

A voir l'énergie deployée par la marque Benefit pour faire parler de son nouveau mascara Bad Gal Bang, je m'attendais à ce que mes cils le soient tout autant (déployés). La promesse de ce nouveau joujou ? Un volume "renversant", des cils allongés et un effet recourbant immédiat. En résumé : tout ce que j'aime.

A l'ouverture du produit, je craque déjà pour le toucher velours du flacon. C'est peut-être un détail pour vous, mais pour moi, ça veut dire beaucoup. Ca veut dire que le produit a été travaillé dans les moindres détails et qu'il n'a pas été fabriqué à la va-vite. Bonne nouvelle. Je suis toutefois légèrement moins fans du côté "picots de collier de chien punk" sur l'embout du manche de la brosse. Mais je fermerai les yeux sur ce parti-pris stylistique. Hum.

La brosse, parlons-en justement. Au début, elle ne paie pas de mine : toute fine, légèrement tordue (peut-être est-ce le cas uniquement de mon exemplaire). Boaf, pas de quoi pousser des cris d'excitation. Et pourtant, cette petite chose est capable de bien des miracles ! Premier coup de brosse : le mascara gaine vraiment les cils, apporte une épaisseur notable et surtout une couleur noire intense qui assure un effet make-up très appréciable. Même si vous n'êtes pas du genre à faire des smoky, des bananes ouvertes ou fermées, le simple port de ce mascara habillera et intensifiera efficacement votre regard.

Je vous conseille vivement d'appliquer deux couches pour un résultat significatif, surtout si vous aimez les cils très chargés. Niveau rendu visuel, tout le monde ne sera pas convaincu : il fait des cils longs, un peu empâtés comme des pattes d'araignée. Si vous avez déjà des cils longs, cela pourra limite vous décevoir. Mais si comme moi, vos cils sont petits et fins, il saura satisfaire vos envie de cils qui papillonnent.

La marque annonce que Bad Gal Bang est dôté d'un effet "sans bavure". Personnellement, je m'en suis fichu sur la paupière à chaque utilisation. Moins qu'avec les autres mascaras, certes. Mais mon ras de cils était loin d'être clean.


Sur le visuel, je suis convaincue. Mais à porter, je suis un tout petit peu moins ravie. Pour assurer une bonne tenue (il resiste à l'eau), la matière a tendance à sécher un poil trop. Du coup, en cours de journée, j'ai eu quelques morceaux d'effritement de mascara qui sont tombés sur le creux de mon cerne. Par contre : il n'a pas coulé et n'a pas fait d'ombre noire sous l'oeil, comme cela peut être le cas avec des matières qui restent plus maléables. Effritement ou coulée noire, il faut choisir. Personnellement, je préfère l'effritement. Il suffit d'enlever avec les doigts et c'est oublié.

Au final, Bad Gal Bang vaut vraiment le coup : il assure volume, tenue et gainage des cils. Il reste confortable toute la journée, même s'il aurait pu être un poil moins sec pour être totalement parfait.

Bad Gal Bang de Benefit, 27,50 euros.

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.