• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Préparer sa peau au soleil

Une nouvelle approche : adapter sa peau au soleil
Gommer les imperfections pour un hâle parfait L’autobronzant ne protège pas Adapter son alimentation pour booster la peau de l’intérieur 5

La peau n’est pas préparée à encaisser des rayons UV. D’où l’importance de la protéger dès l’exposition, pour éviter les brûlures et le vieillissement prématuré des tissus. Mais comment assurez un bronzage au top sans fusiller son capital jeunesse ? On vous dit tout.

LIRE LA SUITE
1 /5

Une nouvelle approche : adapter sa peau au soleil

Une nouvelle approche : adapter sa peau au soleil


On nous serine à longueurs d’années que le soleil est mauvais pour la peau. C’est vrai, si l’on en abuse, pas si on l’utilise avec modération. Plus encore, il permet de synthétiser la vitamine D qui intervient dans l’absorption du calcium et du phosphate.

̎Plutôt que de surprotéger à outrance, on ferait mieux de réapprendre à notre peau à se protéger toute seule, explique Isabelle Benoit, Directrice de l’Innovation Scientifique chez Esthederm. Mise en situation, avec de bons outils, la peau sera capable de s’adapter pour s’auto-défendre  ̎. Le Spray UVinCellium d’Esthederm (49€) aide la peau à se renforcer naturellement, en lui apprenant à développer une sorte de  ̎SPF naturel  ̎qui lui permet d’être mieux protégée tout en ayant moins recours aux filtres chimiques.

Au minimum sept jours avant de partir, on applique le spray chaque matin puis le soir avant l’exposition du lendemain. Une fois en vacances, on l’applique en base d'une protection solaire adaptée au degré d’ensoleillement.

2 /5

Gommer les imperfections pour un hâle parfait

Gommer les imperfections pour un hâle parfait

On sait toutes que pour avoir une belle peau, il faut la gommer régulièrement. On opte pour un gommage à grains moyens enrobé d’une crème onctueuse. Pour celles qui ont la peau sensible, on se rabat sur un gommage fin, voir une eau clarifiante ou une poudre de gommage. L’objectif n’est pas de décaper la peau, seulement de la purifier en surface. Tant qu’on y est, on applique un masque nourrissant qui repulpe et réhydrate la peau. On vous conseille le Doux Nettoyant gommant express de Clarins (27.66€), la Lotion Clarifiante du Basic Trois Temps Clinique adaptée à votre type de peau (21€), les Flocons Toniques Exfoliants Kenzoki euphorisant de Kenzoki (27€) et la Masque Hydramax + Active de Chanel (47€).

3 /5

L’autobronzant ne protège pas

L’autobronzant ne protège pas

Quand la peau est bronzée, on peut se permettre de baisser l’intensité des protections solaires. Malignes, certaines d’entre nous se disent qu’en mettant de l’autobronzant avant de partir, elles pourront d’emblée mettre une faible protection et bronzer plus rapidement. L’erreur classique. L’autobronzant n’est en fait rien de plus qu’un maquillage semi-permanent. Il se contente de colorer les cellules ne protège pas la peau des UV ni du photo-vieillissement. Alors, mettre de l’autobronzant pour avoir bonne mine au bureau oui, mais pas au détriment d’une bonne protection une fois arrivée au soleil.

4 /5

Adapter son alimentation pour booster la peau de l’intérieur

Adapter son alimentation pour booster la peau de l’intérieur

Une peau bien préparée se joue aussi dans l’assiette. Les alliés les plus performants ? Une hydratation maximale, comprise entre 1,5L et 2L par jour toutes boissons confondues. Des aliments riches en lycopènes et beta-carotènes, des pigments naturels qui donnent leur couleur orange et rouge aux végétaux. On en trouve, entre autre, dans les carottes, les patates douces, les poivrons, les tomates, les abricots, les melons… On mise également sur des poissons gras (le saumon sauvage, le thon, le maquereau et les sardines). Riches en Oméga 3 et 6, ils compensent la déshydratation et donnent à la peau un aspect souple et éclatant. En somme, des produits de saison peu onéreux, qui permettent de chouchouter sa peau.

5 /5

J’ose les compléments alimentaires

J’ose les compléments alimentaires

Entre 2 et 4 semaines de cure avant le départ, ils peuvent se révéler être de bons alliés. Ils permettent à la peau de se conditionner pour profiter des bienfaits du soleil sans en subir les méfaits. Nombre des compléments actuels aident également à entretenir le bronzage et à protéger la peau d’un vieillissement précoce, ce qui entre nous, n’est pas si mal. Nos préférés ? Gélules Expert Bronzage, Forté Pharma (15€).

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.