• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Les 9 tendances maquillage à adopter à la rentrée

La bouche foncée Le teint nude L La paillette 9

Cette rentrée est placée sous le signe du fun ! On s'amuse avec les paillettes et on affirme notre caractère avec un maquillage intense des yeux ou de la bouche. Quatre maquilleurs professionnels, Bruna Rimet (Too Faced), Tom Sapin (MAC), Ludovic Engrand (Urban Decay, Shu Uemura) et Angloma (Sisley), nous donnent le "la" des tendances make-up de cet automne-hiver.

LIRE LA SUITE
1 /9

La bouche foncée

La bouche foncée

C'est la tendance forte de la rentrée : on mise tout sur la bouche. "Elle devient un accessoire de mode", nous indique Bruna Rimet. Noir, bordeaux, bleu marine, kaki, prune, ou rouge : on choisit des couleurs profondes. Mates ou brillantes, à votre guise ! La constante, c’est qu’il faut que ça se voit. Angloma le confirme : "À la rentrée, la femme assume ses choix. Il faut texturiser, avec des couleurs flamboyantes et riches en pigments."

2 /9

Le teint nude

Le teint nude

Cette rentrée, on se fait un teint le plus parfait et nude possible. "On revient sur une peau transparente. On laisse apparaître une fragilité, presque une délicatesse. Le contraste avec la bouche et les yeux est fort." nous dit Angloma. On préfère au célèbre contouring sa version soft : le draping. Ludovic Engrand explique que pour maîtriser cette technique dans les règles de l'art, il vous faudra deux blushs. Le premier, de la même couleur que votre carnation (un vieux rose, un abricoté...). On l'applique en partant de la pommette pour remonter jusqu’en haut de la tempe. Puis on choisit un deuxième blush, cette fois-ci ambré, qu’on fond sous le premier pour creuser légèrement. L'highlighter n’est pas obligatoire : on reste léger, super léger.

3 /9

L'effet "lèvres mordues"

L

À celles qui ne sont pas encore prêtes à tenter les lèvres dark, Tom Sapin donne une bonne alternative pour rester dans la tendance. Estomper le contour des lèvres, pour un effet mordu. La bonne technique : appliquez la couleur foncée en la tapotant au centre de la bouche. Puis, avec un rouge-à-lèvres une teinte plus claire, ou un anti-cernes, floutez les contours. En plus de l'aspect indéniablement chic apporté par cet effet, la couleur profonde sera bien là, mais atténuée, donc plus facile à assumer.

4 /9

La paillette

La paillette

Elle n’est plus réservée aux soirées déguisées ! "La paillette devient élégante, presque bijoux", nous indique Tom Sapin. Elle prend une vraie tournure esthétique, elle est contrôlée, sobre. On l'applique en ras-de-cils, par touches sur la paupière mobile ou en coin interne. "Avec des yeux pailletés, on coordonne les lèvres qu’on maquille nude ou avec un simple baume hydratant", nous conseille Ludovic Engrand. Petit rappel de Tom Sapin : n'oubliez pas d’appliquer une base pour que la volatile paillette ne se fasse pas la malle. Enfin, si vous hésitez sur la couleur, optez pour l’argenté, une valeur sûre.

 

5 /9

Les cils en paquets

Les cils en paquets

Toujours dans l’esprit de parti-pris extrême qui va rythmer l'automne-hiver, le mascara s’applique en multi-couches. "Si on veut agrandir son regard avec du mascara, on le fait de façon XXL et intensément. Pas de demi-mesure, on alourdit le cil de la racine à la pointe", nous dit Angloma. Alors on superpose les couches, quitte à faire des paquets ! Esprit Twiggy.

6 /9

Les sourcils naturels

Les sourcils naturels

On oublie un peu le sourcil, qui s’efface pour laisser la part belle aux yeux ou à la bouche. "On le sculpte pour parfaire sa forme le plus naturellement possible. Il n’est pas la priorité numéro une de la saison qui arrive, donc il ne faut pas chercher à trop en faire." nous dit Tom SapinBruna Rimet nous le confirme : "Le sourcil doit être naturel-travaillé, on le choisit soit brousailleux, soit très structuré et épais".

7 /9

Le trait d'eye-liner graphique

Le trait d

Un classique qu’on revisite de façon moderne. "L’eye-liner reste très fort, mais minimaliste", nous dit Tom Sapin. Dans la continuité du fard-à-paupières affirmé, le trait de liner se dessine fin ou XXL, tant qu’il reste graphique. "On oublie complètement l’aspect girly de la petite virgule qui fait un œil de biche, pour se dessiner un regard frontal et structuré", affirme Angloma

8 /9

L'effet wet

L

On l'a découvert sur les cheveux, à la rentrée, il migre sur nos yeux. "L'effet wet sur les paupières donne une illusion d’humidité, et ajoute de l’éclat au regard", explique Ludovic Engrand. Le fard à paupières liquide s'annonce déjà comme un nouveau basique.

9 /9

Les paupières color-block

Les paupières color-block

La règle pour les yeux, c’est que quelle que soit la couleur qu’on choisit, on la joue franc-jeu. Du noir, du bleu, du vert, du prune, du violet, assumé en color-block sur les paupières. Plus on ira vers l’hiver, plus les couleurs sur nos yeux vont s’intensifier : "Le noir sur les paupières est en force. On voit une véritable volonté de la part de la femme de s’affirmer, avec un œil charbonneux, rock’n’roll, à la Amy Winehouse." nous explique Angloma

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.